Design

Sabine Marcelis

22 Juin 2021

Connue pour ses objets simples et colorés, Sabine Marcelis fait partie des femmes designers les plus en vue du moment. Cette jeune créatrice dynamique mène un travail d’observation et d’expérimentation pointu sur tout ce qui la fascine. Une démarche qui la conduit à créer des objets hétéroclites, traduisant son émerveillement devant la diffusion de la lumière et la forme du… donut. 

 

Sabine Marcelis.

 

Sabine Marcelis est née en Nouvelle-Zélande mais a obtenu son diplôme de design à la Design Academy d’Eindhoven en 2011. Installée à Rotterdam, la designer cultive une approche très personnelle, en commençant toujours un projet par ce qui la fascine autour d’elle.

 

Elle s’est ainsi fait connaître par ses expérimentations sur le réfléchissement de lumière. Ce qui lui a valu de nombreuses collaborations avec des clients prestigieux comme les marques de mode Burberry et Fendi, les galeries Etage Projects et Nilufar, le Festival de Cannes, pour qui la designer a réalisé des installations ou des objets en série limitée.

 


  • Totem lights, Side Gallery.


  • Candy Cube. réalisés en collaboration avec Max Lipsey pour Etage Projects. Les propriétés translucides et hautement polies uniques du matériau résine donnent un effet vibrant à ces objets multifonctions qui peuvent servir de table ou de tabouret.


  • Aura Light, Established & Sons.

Le travail sur le réfléchissement de Sabine Marcelis a abouti sur des résultats passionnants.  La créatrice sait à merveille capturer et reproduire les effets de la lumière frappant des masses de matière. Sa série de miroirs Seeing Glass module les longueurs d’onde et éparpille les rayons, pour mieux amplifier les phénomènes de réfraction et réflexion. Ses luminaires Totem ou Aura, ses tables d’appoint Candy Cube et Virtual Tactil révèlent les effets magiques de l’interaction de la résine translucide avec la lumière.

 

À l’aide de couleurs vives dégradées, de néons, de verre et de résine, Sabine Marcelis crée des objets immobiles que nous ne ressentons pourtant pas de manière statique. Son champ d’investigation s’est du reste élargi au fil des ans. Il dépasse largement aujourd’hui le cadre de la lumière. Dans son univers “comiquement sérieux”, des tables en savon (Soap) côtoient des miroirs peinturlurés (Glaze Splash, Rira Objects). Des tapis façon “coups de pinceau” (Stroke, CC-tapis) narguent des tapisseries pixelisées avec effets stéréoscopiques (installation pour Alcantara De/Coding).  Et puis, il y a bien sûr ses fameux objets donuts

 


  • Pouf Boa pour Hem.


  • Xmas Donuts, décoration pour sapin de Noël en résine et en série limitée.


  • Donut rug, projet en édition limitée Freedom, CSrugs.


  • Marmo Donuts egg cup, Bloc Studios.

Depuis son plus jeune âge, Sabine Marcelis est émerveillée par la forme simple et complète du donut, sans coin ni extrémité. Concernant son fauteuil-beignet, la créatrice explique avoir longuement chercher un tissu en maille lisse sans couture afin de mettre en valeur la forme pure de l’anneau.

 

Cette démarche illustre sa manière de travailler sur ses différents projets. Tel un designer minimaliste, la talentueuse créatrice dépouille ses œuvres jusqu’à l’essentiel, retirant tout ce qui peut brouiller l’effet visuel de la matière et de la forme. C’est ainsi qu’elle réussit avec brio à amplifier l’expérience d’étonnement. 

 

 



Partager cet article