Maison Pratique

Bien choisir la couleur des revêtements de piscine

17 Août 2017

Pour plonger dans un bain de couleur en accord avec son environnement, il faut veiller au rendu des revêtements de la piscine en eau.

Fini le temps des liners bleu layette délavé qui donnaient aux bassins une couleur électrique. L’eau des piscines se pare désormais de bleu profond, de bleu lagon et de vert, offre des reflets clairs ou plus sombres, cultivent les variations de nuances, évoquant ainsi tout un panel de paysages aquatiques. Techniquement parlant, la couleur de la masse liquide est déterminée à la fois par les conditions météorologiques et par la teinte du revêtement qui habille le bassin.

 

Par exemple, un revêtement blanc donne une eau bleu claire, cristalline et lumineuse. Si cette teinte séduit pour sa fraîcheur éclatante, elle manque en revanche parfois de naturel.

 

Bassin avec revêtement intérieur blanc offrant une eau bleu clair cristalline

 

Un revêtement vert favorise l’apparition d’une eau vert émeraude, un turquoise donne un ton turquoise. Cependant pour un bassin turquoise plus clair, qui évoque les lagons et la mer des Caraïbes, il faut se tourner vers un revêtement beige, caramel ou jaune.

 

Le gris moyen et le gris béton aboutissent eux à un vert-bleu plus foncé, proche des rivières et des lacs de montagne. Ils offrent diverses variations de nuances car plus la piscine est profonde, plus la teinte s’assombrit. Le grand avantage de ces gris moyens est d’offrir un rendu très naturel. Ce qui est particulièrement frappant quand on les compare aux habillages bleus qui, eux, rendent des teintes plus franches.

 

Quant aux revêtements foncés, ils ont une particularité commune: la teinte sombre qu’ils procurent aux bassins est capable de refléter le ciel, la maison ou le paysage environnant.

 

Perfectionner le décor

 

Si la matière du revêtement n’influe pas sur la couleur, elle modifie néanmoins son aspect. Ainsi le PVC assure une impression de tranquillité aux bassins. Le béton et les carreaux en grès cérame rompent la monotonie.

 

La pierre naturelle permet parfois d’obtenir des dégradés, le fond de l’eau se présentant alors comme une aquarelle abstraite dans laquelle s’entremêlent des taches de couleurs. Mais le choix des teintes reste limité car les pierres poreuses, peu denses ou contenant des minéraux ferreux risquant de rouiller ne sont pas recommandés, ce qui ne laisse comme option de matériau que le granit ou les calcaires très durs.

 

Pour un résultat plus personnel, il est possible de jouer avec les mosaïques de pâtes de verre ou les carreaux de petites dimensions. Ces matériaux se déclinent dans des coloris que l’on trouve difficilement ailleurs; comme l’argent et le bronze par exemple, dont les reflets apparaissent au travers de l’eau comme des flammes miroitantes. Ensuite ils permettent de mélanger les teintes selon toutes les envies, voire même de créer des motifs. Sans oublier qu’ils sont les seuls à pouvoir s’adapter aux bassins de forme courbe.

 

Autre alternative, l’inox, qui est de plus en plus tendance et offre une certaine brillance de par sa capacité à réfléchir les rayons du soleil.

 

Cependant, quels que soient les efforts entrepris pour obtenir la couleur de ses rêves, celle-ci ne révélera pleinement ses atouts que par beau temps. C’est pourquoi le seul critère de la teinte de l’eau ne peut pas suffire à déterminer le choix d’un revêtement.

 

Il est indispensable d’assortir l’habillage du bassin à celui des plages en jouant soit la carte du ton sur ton, soit celle du contraste. De même, une certaine cohérence avec le style de la maison s’avère indispensable. Le gris s’adaptant par exemple souvent mieux aux environnements modernes que les beiges-jaunes.

 

  • © Carre Bleu

    NOIR. Ce bassin est habillé de carrelage en grès cérame noir qui contraste avec les plages. Couleur de l’eau bleu foncé reflétant le paysage alentour

  • © Carre Bleu

    VERT OLIVE ET BEIGE. Les petits carreaux en mosaïque vert olive et beige donnent ici une belle couleur d’eau vert émeraude

  • © Carre Bleu

    ENTRE GRIS MOYEN ET GRIS CLAIR. Le revêtement en béton dont la couleur oscille entre gris clair et gris moyen a permis d’obtenir une masse liquide d’une teinte naturelle vert-bleu tirant sur le turquoise

  • © Carre Bleu

    GRIS MOYEN. Le carrelage en grès cérame gris moyen offre une eau vert-bleu naturelle

  • © Carre Bleu

    GRIS MOYEN. Autre exemple de revêtement gris moyen, cette fois-ci réalisé en granit. Le résultat obtenu est une eau vert-bleu naturelle parée de nuances dégradées

  • © Carre Bleu

    GRIS FONCE ET ARGENT. Piscine habillée d’un revêtement intérieur en mosaïque anthracite et argent. Couleur de l’eau: bleu foncé reflétant le paysage et présentant de petites flammes miroitantes argent



Partager cet article