Architecture

Quatre types d’extension vitrée

15 Avr 2021

La quête, qui date de l’architecture moderne, d’un rapport plus poétique entre l’intérieur et l’extérieur, entre la nature et le bâti, trouve aujourd’hui son accomplissement. Murs transparents, vérandas bioclimatiques, extensions vitrées: les systèmes constructifs ont évolué pour faire des pièces en verre de véritables solutions d’agrandissement de l’habitat; ce ne sont plus de simples annexes saisonnières. Et pour qui veut prolonger son espace de vie, pousser les murs tout en les rendant invisibles, est devenu un rêve accessible. Parmi les multiples solutions qui existent, voici quatre modèles contemporains de constructions en verre qui permettent d’agrandir une maison spatialement et visuellement.

 

 

 

1/ La véranda, pièce à vivre

Le principe: on crée une galerie vitrée en appentis de la façade, suffisamment chauffée et isolée pour être utilisée toute l’année sans déperdition d’énergie

Projet équipé par AC Aluminium Créations SA

 

©Tous droits réservés (parution dans C&R 2019-20).

Equipée par AC Aluminium Créations SA, cette véranda est une véritable extension de l'habitation.

 

©Tous droits réservés (parution dans C&R 2019-20).

La véranda assure une transition douce entre intérieur et extérieur.

 

©Tous droits réservés (parution dans C&R 2019-20).

La vue vers l'extérieur est quasi ininterrompue.

 

Fullscreen Line – un produit proposé par AC Aluminium Créations SA – est une véritable extension de l’habitation. Caractérisée par un toit plat pouvant être agrémenté d’une verrière de toiture ou d’un vitrage collé à plat, Fullscreen Line est plus qu’une simple véranda contemporaine. Ses performances d’isolation et ses excellentes valeurs énergétiques répondant aux normes les plus strictes des maisons passives en font une pièce à part entière. Les légers avant-toits permettent d’intégrer des stores à descente verticale ou à projection. Les façades sont réalisées avec des coulissants minimalistes ou en vitrages collés. Depuis l’intérieur, la vue vers l’extérieur est quasiment ininterrompue. Et quand les coulissants sont ouverts, on a l’impression d’être sous une simple pergola.

 

 

 

2/ La boîte dans la boîte

Le principe: on crée un volume en verre à l’intérieur d’un autre bâti pour ouvrir les perspectives visuelles sans être vu.

Projet SB House, équipé par Vitrocsa, Pitsou Kedem Architects

 

©Amit Geron (parution dans C&R 2019-20).

Un volume à l'intérieur d'un autre volume, délimité par des parois en verre si fines et minimales qu'elles permettent de confondre intérieur et extérieur.

 

©Amit Geron (parution dans C&R 2019-20).

Le projet SB House à Tel-Aviv (IL).

 

©Amit Geron (parution dans C&R 2019-20).

Pitsou Kedem Architects a mis les différents sols du rez-de-chaussée au même niveau. L'équilibre entre système ouvert et fermé crée une harmonie envoûtante.

 

L’architecture de cette maison individuelle à Tel-Aviv (IL) établit un rapport à plusieurs niveaux avec son environnement. L’enveloppe du bâtiment – composée de voiles en béton brut – sert de générateur d’atmosphères, contrôlant la relation entre l’intérieur et l’extérieur, le climat et l’intimité des occupants. Ces voiles, de grandes surfaces planes, sont décalés et espacés de manière à dessiner un volume. Dans ce volume, un autre volume est délimité par des parois en verre coulissantes, tellement fines et minimales qu’elles effacent la frontière entre intérieur et extérieur.

 

Tout se joue dans les différents rapports que ces deux volumes entretiennent l’un avec l’autre. Pour accentuer ce continuum, les architectes Pitsou Kedem Architects ont mis les différentes composantes de la surface de sol du rez-de-chaussée au même niveau: sol intérieur en parquet, terrasse en béton ciré et piscine. Tout est affleuré. Résultat: un équilibre fascinant entre système ouvert et fermé, avec des perspectives très intéressantes et divers types d’intensité de lumière.

 

Ce rapport complexe entre vide et plein, entre intérieur et extérieur n’aurait pas été possible sans le système de portes coulissantes qui permet de grandes baies vitrées aussi minimales que performantes et disparaissant dans l’architecture. En effet, la largeur du profil vertical Vitrocsa est de 22 mm seulement et la dimension des baies vitrées qu’il offre n’est limité que par la surface maximale du verre.

 

 

 

3/ L’agrandissement juxtaposé

Le principe: on crée un volume vitré supplémentaire, avec une surface murale importante et un toit plat. On connecte ce volume à la maison.

Projet Villa à Utrecht (NL), équipé par Sky-Frame, Zecc Architecten 

 

©Cornbread Works, Pays-Bas (parution dans C&R 2019-20).

Des fenêtres d'une grande sobriété permettent à l'intérieur et l'extérieur de se confondre sans transition.

 

©Cornbread Works, Pays-Bas (parution dans C&R 2019-20).

La véranda offre des espaces lumineux, ouverts sur la nature et très contemporains.

 

©Cornbread Works, Pays-Bas.

Le résultat donne 'impression d'être au cœur du jardin, le confort en plus.

 

Pour réaliser l’extension d’une villa traditionnelle en brique, les architectes de Zecc Architecten ont créé un volume résolument contemporain. Avec cette nouvelle construction, le style de l’existant est largement mis en valeur. Pour leur nouveau volume, ils ont adopté des fenêtres minimales qui disparaissent dans le sol et le plafond avec une grande ouverture d’angle. Ce dispositif – qui permet à l’intérieur et l’extérieur de se confondre sans aucune transition – est réalisé avec le système de fenêtres coulissantes Sky-Frame. Composées d’éléments en verre isolant entourés de profils en aluminium ou en fibre de verre (GFK), les parties coulissantes sont logées dans des cadres en aluminium, intégrés sans seuil dans le sol et le plafond qui se déplacent avec une résistance de roulement minimaliste. Le drainage se fait à fleur de plancher par une rigole encastrée ou sous le revêtement extérieur surélevé.

 

 

 

4/ Le volume accroché à la façade

Le principe: on suspend un grand volume vitré en porte-à-faux

Projet équipé par Finstral

 

©Tous droits réservés (parution dans C&R 2019-20).

Le volume surplombe le vide.

 

©Tous droits réservés (parution dans C&R 2019-20).

À l'image d'une boîte en verre, ce volume offre une vue panoramique saisissante sur le paysage environnant.

 

Dans cette réalisation, le volume prolonge l’intérieur de l’appartement et lui offre une ouverture panoramique sur le paysage, du sol au plafond et de mur à mur. Ce volume est en somme une pièce suspendue dans le vide avec l’horizon pour limite. De l’extérieur, c’est une boîte en verre accrochée à la façade. Le tout est réalisé avec le système modulaire de façade vitrée Fin-Vista développé par Finstral.

Dans ce concept, les ouvrants, les portes ou les façades vitrées sont insérés dans une structure en grille portante constituée de montants et traverses. Cette approche permet de choisir les différents éléments en fonction du concept architectural et des besoins spécifiques de l’habitation, les surfaces vitrées pouvant mesurer jusqu’à 5 m de long et de large. Le système permet d’éviter un effet de superposition des cadres et d’obtenir une esthétique globale d’une grande finesse, l’épaisseur des cadres Fin-Vista étant de 5 cm à peine. Les profils PVC Fin-Vista sont dotés d’un renfort en acier qui confère aux cadres une grande résistance.

 



Partager cet article