Deco

Le Kukido, un art floral plus écologique

12 Juil 2022

Produites sous serres, boostées avec des engrais chimiques, souvent originaires d’autres pays, les fleurs coupées sont régulièrement dans le viseur des défenseurs de l’environnement. Le Kukido (ou « art de la tige ») nous enseigne comment faire autrement des bouquets à la maison. Cette nouvelle approche de la composition florale encourage la production locale, nous sort du cercle infini de la consommation de végétaux décoratifs et nous invite à un respect plus profond de la nature. 

 

Bouquet réalisé selon la technique du Kukido, GreenWise.

 

À la base de l’approche du designer floral Yuichi Tamaru se trouve une sensibilité toute japonaise qui consiste à apprécier le changement de saison. «Les plantes font preuve de beauté, même lorsqu’elles ne sont pas en pleine floraison. Déployer leurs bourgeons, fleurir, faner, flétrir et sécher: c’est le cercle de la vie et un phénomène hors de notre contrôle. L’apparence changeante des plantes au fil des saisons est fascinante et nous transmet quelque chose, explique le designer. Célébrer ces changements procure une émotion particulière, une forme de respect du moment qui nous conduit à regarder tranquillement vers l’avant.»

 

Cette fascination profonde pour l’évolution nature a conduit Yuichi Tamaru à pratiquer le Kukido (littéralement «l’art de la tige» ou «voie de la tige»), puis à développer des objets qui permettent à tous de décorer son intérieur avec des bouquets de fleurs coupées qui grandissent et évoluent.

 

Ces objets n’ont rien à voir avec les porte-bouquets tels que nous les connaissons. Ce ne sont ni des récipients remplis d’eau pour fleurs fraîches, ni des attaches pour guirlandes ou couronnes de fleurs séchées. Agrémentées d’un fond d’eau, les coupelles de Yuichi Tamaru permettent de laisser les plantes se tenir debout grâce à leur propre support. Rien de plus, rien de moins.

 

Un bouquet d'herbes et un bouquet de fleurs flétries, réalisés selon la technique du Kukido par GreenWise.

 

Quelques bouquets de fleurs séchées réalisés par GreenWise sur le stand Boffi - De Padova durant la Design Week de Milan 2022.

 

Yuichi Tamaru a créé la société japonaise GreenWise qui vient d’ouvrir une antenne à Milan afin de commercialiser ses vases d’un nouveau genre un peu partout en Europe.

 

Les coupelles de GreenWise ont été conçues pour mettre en valeur les fleurs se trouvant autour de nous, qu’il s’agisse de bouquets issus de productions locales, de mauvaises herbes trouvées le long des chemins ou de plantes qui s’épanouissent dans notre jardin chaque année.

 

La démarche est évidemment philosophique, dans la mesure où elle nous invite à trouver de la préciosité dans la nature qui nous entoure: dans les bourgeons, les pétales fanés, les feuilles rongées par les insectes, les tiges tordues… Le Kukido nous encourage à ralentir, à nous détendre, en remplissant le quotidien de moments enrichissants et inspirants.

 

Mais ce concept de bouquets est aussi d’ordre écologique. Il nous amène vers une approche plus responsable du design floral dans laquelle la production locale est privilégiée et la surconsommation de fleurs rendue désuète. Les jours et les mois ne venant pas altérer la beauté d’un bouquet, bien au contraire.

 

Plus d’infos: 

greenwiseitaly.com

 



Partager cet article