Deco

La brique comme vous ne l’avez jamais vue

08 Déc 2022

Pendant longtemps les briques rouges, façon métro new-yorkais, ont investi les murs intérieurs de nos maisons en référence aux lofts industriels de Brooklyn et Manhattan. C’est désormais comme symboles de la matérialité de la terre et comme image d’une certaine rusticité qu’elles trouvent un usage en décoration. Ce matériau argileux pare les parois sans artifice et transforme le mobilier en élément du bâti. Quelques inspirations autour des différents types de briques en terre cuite. 

 

1.  Les briques pleines comme parement décoratif 

Les briques pleines de faible épaisseur (brick slips) s’utilisent depuis longtemps comme revêtement décoratif. Elles véhiculent l’image d’une matérialité brute et d’une simplicité noble. Ce tournant va de paire avec l’engouement pour les objets en terracotta et le carrelage imitation terre crue. Mais il est aussi dû à l’évolution des techniques de production. D’une part, ont été développées des briques moulées à l’eau qui imitent l’aspect du fait main (voir par exemple ce que propose le fabricant Petersen tegl). D’autre part, ce matériau se décline aujourd’hui en une infinité de couleurs, de textures, de tailles et de formes qui ouvre le champ des possibles. Enfin, a été popularisée la pose à joints vifs (sans joints apparents) qui donne au mur un aspect plus épuré et des teintes plus intenses.

 

©Denilson Machado

Appartement situé à Sao Paulo conçu par l'architecte Melina Romano. Sur les murs, on retrouve un matériau typiquement brésilien: des briques produites par Lepri Cerâmicas. Posées à la verticale, ces briques donnent un charme rustique à l’appartement

 

Briques Mushroom WateBasedBrick de Stonecycling posées à l'horizontal sans joint apparent. Les briques sont réalisées en matières céramiques recyclées. Siège de l'entreprise Eosta. Architecte Thomas Rau.

 

2. Les briques pleines comme élément de mobilier

La brique pleine se prête facilement au jeu de la construction et de la fabrication de meubles, brouillant ainsi les frontières entre l’architecture et son mobilier. Elle servent de support à une multitude d’idées en matière de design.

 

©andreklotz

Îlot de cuisine fabriqué avec des briques de terre cuite posées à la verticale. Dois Tropicoas shop. Réalisation MNMA studio.

 

©Denilson Machado

Plan et meuble de toilettes fabriqué avec des briques de terre cuite posées à la verticale. Réalisation Melina Romano.

 

3. Les briques de moucharabieh

Percées, ce type de briques équipaient les habitats traditionnels des pays arabes pour créer une ventilation naturelle. Aujourd’hui, il permet de créer séparations intérieures ajourées, apportant une signature architecturale unique.

 

© Chelsea Hing

Briques façon moucharabieh Celosia, design Patricia Urquiola pour Mutina. Maison Yarra Valley House. Architecte d'intérieur Chelsea Hing,

 

4. Les briques creuses, entre fonction structurelle et décorative

Les briques creuses (clay hollow bricks) comme les briques monolithiques (des briques creuses remplies d’isolants) sont des éléments de construction du bâti comme les parpaings en béton. Si elles sont souvent dissimulées sous un crépi ou un papier peint, elles présentent également une beauté brute dont on peut apprécier la sensualité.

 

© Joël Tettamanti. Parution CB5/2022

Le bâtiment est construit avec un double mur: un mur intérieur porteur en briques de terre cuite locale et un mur extérieur de parement crépi. Établissement psychosocial médicalisé Clos Bercher (VD). Architectes: Rapin Saiz.

 

Maison à Nyborg (Danemark) dont les briques (modèle Porotherm de Wienerberger) sont laissées apparentes. Architectes Leth & Gori.

 

Salle de bain donnant à voir des briques creuses de construction. Château de la Haute-Borde, Loir-et-Cher(France).

 



Partager cet article