Deco

Bancs à part

03 Juin 2021

Convivial, peu encombrant, polyvalent, le banc inspire les designers les plus pointus et les plus belles marques de mobilier haut de gamme. Qu’il soit au salon, dans l’entrée ou la salle à manger, ce siège tout à fait à part investit nos espaces de multiples façons. Il est devenu un meuble incontournable dans l’univers de la décoration intérieure.

 

Le banc Arki-bench revisite le look industriel du banc. Edition Pedrali.

 

Exit sa réputation de meuble populaire et traditionnel. Le banc a su se réinventer. Sortir de nos campagnes, de nos jardins et de nos espaces publics pour gagner les intérieurs les plus chics. On ne compte plus ainsi ses variations. Dossiers composés de fines baguettes verticales ou d’une lame horizontale, sur trois ou quatre pieds, sur base en tiges métalliques ou bloc compact de matière,  avec assise rectangulaire ou ovale, tressée ou lamellée… Le banc fait l’objet de multiples explorations formelles de la part des designers.

 

En Europe, le regain d’intérêt pour ce meuble ancestral remonte aux années cinquante. De nombreux designers vont alors développer des bancs en bois simples, justes et essentiels, qui sont devenus des classiques de la Modernité et des meubles célèbres. Tel est le cas notamment du Nelson Bench (design George Nelson), du  Love Seat (design Lucian Ercolani), du BM0488 (design Børge Mogensen), du Bar Bench (design Hans Wegner), du Cavalletto (design Angelo Mangiarotti), du 514 Refolo (design Charlotte Perriand), du T904 (design Gastone Rinaldi) ou du Daybed de Pierre Paulin.

 

Ce qui fait du banc une assise tout à fait à part, c’est son incroyable polyvalence. En aménagement d’intérieur, il peut être détourné de sa fonction première de siège partagé pour servir de multiples usages. C’est même sans doute une des typologies de meuble les plus flexibles, comme le soulignait déjà le catalogue Hermann Miller en 1955, parlant alors de plateforme multifonctions. En effet, la plupart des bancs peuvent non seulement servir de siège, mais aussi de table basse, de repose-pieds, d’étagère basse ou de dispositif d’exposition pour les plantes, les œuvres d’art, les équipements TV et audio, etc. Ajoutez-leur quelques coussins amovibles, vous obtiendrez des banquettes ou des daybeds pour vous allonger. Ajoutez-leur un coffre (ou glissez sous leur assise des boîtes de rangement) et les bancs deviendront des espaces de stockage.

 

Le banc Nelson, design George Nelson en 1946, édition Vitra. Ici utilisé comme table basse et comme étagère basse.

 

S’il existe un meuble capable de s’adapter à toutes les pièces, c’est bien le banc. Placé d’un côté de la table, le banc présente l’avantage d’être moins encombrant qu’une série de chaises et de pouvoir faire tenir davantage de convives. Il insuffle aussi un air de convivialité supplémentaire au coin repas. Tant il est vrai que ce siège que l’on partage – et où chacun s’assied à la même hauteur – est devenu un symbole de vie en communauté et de conviction fraternelle au fil du temps. 

 

À côté du banc de salle à manger, le banc d’entrée offre lui aussi bien des avantages. Placé dans un vestibule ou un couloir, ce siège étroit permet d’habiller des espaces étriqués, d’ôter ses chaussures, voire même de les ranger si le siège est muni d’un espace de rangement. Il est aussi possible de placer un banc en bout de lit afin de profiter d’un espace pour s’asseoir lorsqu’on s’habille et de disposer d’un meuble pour déposer ses vêtements ou ses petits objets du quotidien. 

 

De nombreuses marques de mobilier et de décoration proposent aujourd’hui des bancs dans leurs collections. Parmi les classiques du design et les dernières nouveautés, nous avons sélectionné des modèles de style authentique, vintage et industriel dans l’air du temps. Voici, notre top 25 des plus beaux modèles destinés à la décoration d’intérieur.

 

 

Côté salle à manger, des bancs à marier avec des chaises et des tabourets

 

Banc Bull, Naoto Fukasawa, B&B Italia.

 

Banc Bench with Back, design Ilse Crawford, De La Espada.

 

Banc Mogensen Bench, design Børge Mogensen en 1956. Edition Fredricia.

 

© Sarra Lavoine

Banc Le Tube bleu de la Maison Sarah Lavoine. 

 

Banc Bevel, Ferm Living.

 

Banc Weda, Daniel Wehrli, Zoom by Mobimex.

 


Côté salon, des bancs qui font banquette

 

Daybed, design Pierre Paulin dans les années cinquante. Les deux coussins de dos peuvent être positionnés à la suite du coussin d'assise. Edition Ligne Roset.

 

514 Refolo. Un classique dessiné par Charlotte Perriand en 1953 et édité par Cassina. Il est disponible avec des coussins dorsaux et des accoudoirs et fut inspiré par les principes de simplification des formes asiatiques.

 

T904, une autre pièce historique, dessinée par Gastone Rinaldi dans les années cinquante. Edition Poltrona Frau.

 

Le banc Cavalletto a été dessiné pour compléter la série d’étagères composables du même nom. Ce classique du design du XXe siècle a été créé par Angelo Mangiarotti en 1953. Il est édité par Agapedesign.

 

Tessa, design Antonio Citterio, Flexform.

 

 


Côté entrée, des bancs qui intègrent un espace de rangement pour les chaussures et les vêtements

 

Banc à tiroirs Radius, design Diana Claudia Moț et Isabella Bergstrøm, FDB Møbler.

 

Banc avec caisses de rangement Cutter, design Niels Hvass, Skagerak.

 

Banc avec porte-manteaux intégré Coat Rack, Weld & Co.

 

Entre coffre et banc, Correlation bench de la marque We Do Wood.

 


Côté entrée, des petits bancs et des banquettes qui occupent peu de place

 

Banc Eustache, design Margaux Keller, Hârto.

 

Banc avec rembourrage velours Posea, Bolia.

 

TipToe Wendelbo.

 

Banc Angui, ATYM.

 


Côté chambre, couloir, salon et dressing, des bancs polyvalents

 

Banc rembourré New Band, design Matteo Nunziati, Flou.

 

Banc rembourré Jane, design Emmanual Gallina, Poliform.

 

Banc Afteroom, design Afteroom, Menu.

 

Banc Kim, design Lucha Nichetto, De La Espada. Ici utilisé comme étagère basse.

 

Fusion de design scandinave et japonais, Oblique Bench, Ferm Living. Ici utilisé comme étagère basse.

 

©Hege in France

Banc BM0488, design Børge Mogensen en 1958, édition Carl Hansen. Ici utilisé comme table basse.

 



TAGS :
Partager cet article