Maison Pratique

Séparer les espaces intérieurs sans fermer

17 Août 2017

Pour créer des sphères plus intimes dans de grands espaces décloisonnés, de nombreuses solutions existent.

Les lofts et les grands espaces décloisonnés génèrent incontestablement un sentiment de liberté et de fluidité. Pourtant, à l’usage, il s’avère qu’ils manquent parfois un peu d’intimité et que la cohabitation des activités quotidiennes d’une famille n’y est pas toujours aisée.

Pour recréer des sphères plus intimes, séparer visuellement les différentes zones de l’habitation, il existe nombre de possibilités. Des plus simples – paravent et claustra – aux plus sophistiquées imaginées par l’architecte ou l’architecte d’intérieur.

À l’inverse, les lieux de vie plus exigus nécessitent parfois davantage d’ouverture pour circuler plus facilement ou laisser pénétrer la lumière.

C’est à ce jeu de cache-cache entre ouverture et fermeture que vous invitent les aménagements présentés.

 

  • Aménagement de Shigeru Ban. ©Shigeru Ban

    Avec du rythme. Dans cette « maison-meuble » dessinée par Shigeru Ban à Long Island, des bandes de bois posées verticalement du sol au plafond définissent l’espace de la cuisine et de la salle à manger tout en laissant filtrer le regard et la lumière. www.shigerubanarchitects.com

  • Séparations ©Belen Imaz parue dans Espaces contemporains n°6-2015

    
Avec de la lumière. Pour séparer la partie salon de la partie salle à manger, le décorateur Mikel Irastorza a choisi de suspendre les luminaires Pipe de Tom Dixon. Le tapis situé au niveau du sol contribue également à délimiter l’espace. Au fond à gauche, la suspension jaune qui descend très bas, juste au-dessus des tables basses, est un modèle vintage de Fog and Morup. www.mikelirastorza.com

  • Séparations ©Mads Mogensen parue dans Espaces contemporains n°2-2009

    Avec des formes arrondies. Panneau de séparation composé par les propriétaires de tronçons de tubes dorés. Maison conçue à Milan par le studio Bernalte y Leon.

  • Séparations ©Yves André parue dans Espaces contemporains n°5-2010

    Avec praticité. La grande paroi en chêne blanchi fait face d’un côté à des rangements en MDF dans l’entrée et de l’autre à la salle à manger. Elle permet de dissimuler les espaces à vivre sans les isoler complètement grâce à l’ouverture. A La Neuville, dans la villa voisine du Moïtel de l’Atelier Oï. www.atelier-oi.ch

  • Aménagement de l’architecte Olivier Chabaud. ©Olivier Chabaud

    Avec une cloison ouverte. Cet appartement ancien de 65 m2 ne comporte que deux pièces. Repensé par l’architecte Olivier Chabaud, il s’articule aujourd’hui autour d’un grand mur bleu à la douce courbure qui ouvre l’espace tout en ménageant des séparations. Les différentes fonctions se dévoilent discrètement et certaines d’entre elles sont intégrées au mur. www.olivierchabaud.com

  • Aménagement de l’architecte Olga Akulova. ©Photo : Andrey Avdeenko

    Avec transparence. L’architecte Olga Akulova a eu quasiment carte blanche pour concevoir l’aménagement de ce loft qui préserve la fluidité des espaces tout en séparant les fonctions. La chambre s’abstrait de l’espace de vie au moyen d’une grande vitre coulissante. Elle est doublée côté sommeil par des rideaux occultants de Designers Guild. Le tout est piloté par le système domotique du loft qui se contrôle depuis l’iPad du maître de maison. Portes coulissantes Rimadesio. www.olhawoodinteriors.com

  • Aménagement de l’architecte Olga Akulova. ©Photo : Andrey Avdeenko

    Avec un aspect pratique. En privilégiant les matériaux naturels, ici le chêne, l’architecte a réalisé des panneaux séparatifs intégrant des fonctions. Celui disposé entre chambre et dressing accueille côté lit un écran de télévision. Dans la partie séjour, ce sont des éléments de rangement placés dos à dos perpendiculairement à la fenêtre qui délimitent le coin bureau situé au fond de la pièce. olgaakulova.com

  • Aménagement avec éclisse de l’entreprise Passage. ©Passage

    Avec discrétion. Cette maison à la grande hauteur sous plafond multiplie les espaces ouverts sans renoncer à l’intimité. Sur la mezzanine, la chambre protège son dressing derrière des parois opaques. Au rez-de-chaussée, la sphère privée se voile ou se dévoile au gré d’une porte dérobée qui coulisse à l’intérieur de la cloison. Eclisse, passage-porte.com

  • Un aménagement de l’agence RMGB. ©RMGB

    Avec simplicité. Dans ce studio où tout a été étudié pour faciliter le quotidien dans un espace restreint, le coin nuit disparaît à la demande d’un simple geste. Le store qui vient se dérouler du plafond jusqu’au plancher dissimule le lit au regard et contribue à atténuer la luminosité ambiante dans l’espace repos. rmgb.fr

  • Claustra de Red Edition. ©Red Edition

    Avec style. Dans cet appartement d’inspiration vintage, le claustra en bois placé à l’entrée du salon génère d’emblée une atmosphère intime et un brin mystérieuse. Ses découpes au rythme irrégulier lui confèrent un aspect sculptural et sont suffisamment profondes pour accueillir livres et bibelots. rededition.com

  • Claustra de Studioforma Architects. ©Studioforma Architects

    Avec le souci du détail. Dans cette salle de bains qui abrite aussi les toilettes, un claustra façon moucharabieh structure l’espace et soustrait partiellement la cuvette des WC au regard. En chêne, découpé au laser et poncé à la main, il ajoute une note chaleureuse dans cette ambiance vouée à l’hygiène du corps. Conçu et fabriqué en Suisse. studioforma.ch

  • Système de rangement Staked de Muuto. ©Muuto

    Avec des meubles. Lorsqu’il n’est pas envisageable de faire des travaux pour créer une séparation, on peut recourir au mobilier. Les étagères, les bibliothèques et les éléments modulaires se prêtent facilement à l’exercice. Ici le système de rangement se compose de modules à juxtaposer et superposer. Posé librement dans la pièce, il permet de délimiter l’espace en offrant un agréable complément pratique. À noter que l’une des faces de chacun des caissons est réalisée en feutre pour absorber les sons. Staked, muuto.dk

  • Aménagement d’intérieur de FR66. ©FR66

    Avec légèreté. Ici, c’est une succession de panneaux translucides en PVC qui délimitent l’espace. Ils coulissent en se chevauchant à la manière des cloisons japonaises et filtrent délicatement la lumière. fr66.com


  • Avec modularité. Ce paravent d’un nouveau genre permet d’isoler des zones sans boucher complètement la vue grâce à ses ouvertures en forme de caisson. Habillé de mousse acoustique, il permet en outre d’atténuer les nuisances sonores. Disponible en plusieurs variantes et coloris. Log, desio.com

  • Paravent Zumitz de la marque Alki. ©Alki

    Avec souplesse. La marque Alki réinvente le paravent avec ces modèles tressés disponibles en format vertical ou horizontal. Juchés sur des pieds, ils se parent d’accessoires pratiques et se déplacent en fonction des besoins. Zumitz, alki.fr



Partager cet article