Maison Pratique

Séparer les espaces intérieurs sans fermer

17 Août 2017

Comment circonscrire sans enfermer? Comment dévoiler sans tout embrasser du premier coup d’œil? De nombreuses solutions d’agencement existent pour diviser les espaces ouverts. 

 

Les lofts et les grands espaces décloisonnés génèrent incontestablement un sentiment de liberté et de fluidité. Pourtant, à l’usage, il s’avère qu’ils manquent parfois un peu d’intimité et que la cohabitation des activités quotidiennes d’une famille n’y est pas toujours aisée. Il est donc souvent bienvenu de recréer des sphères plus intimes en séparant visuellement les différentes zones de l’habitation. À l’inverse, les lieux de vie plus exigus nécessitent parfois davantage d’ouverture pour circuler plus facilement ou laisser pénétrer la lumière.

 

Pour rendre nos espaces plus fonctionnels et donner du rythme à nos intérieurs, il existe nombre de possibilités d’agencement. Des plus simples – paravent et claustra – aux plus sophistiquées imaginées par l’architecte ou l’architecte d’intérieur. C’est à ce jeu de cache-cache entre ouverture et fermeture que vous invitent les aménagements présentés.

 

Avec du rythme

 

© Francesca Giovanelli. Parution EC2/2009

Réalisation Shigeru Ban

 

Dans cette « maison-meuble » dessinée par Shigeru Ban à Long Island, des bandes de bois posées verticalement du sol au plafond définissent l’espace de la cuisine et de la salle à manger tout en laissant filtrer le regard et la lumière.

 

À 360°

 

Zefiro, Linvisibile

 

Linvisibile a mis au point un système d’écran pouvant tourner à 360° sur un pivot central (système Zefiro). La modularité autorise une grande liberté de conception.

 

Avec un mur passe-plat

 

©Yves-André. Parue dans Espaces-contemporains n°5/2010

Réalisation Atelier Oï

 

La grande paroi en chêne blanchi fait face d’un côté à des rangements en MDF dans l’entrée et de l’autre à la salle à manger. Elle permet de dissimuler les espaces à vivre sans les isoler complètement grâce à l’ouverture qui fait office de passe-plat . A La Neuveville, dans la villa voisine du Moïtel de l’Atelier Oï

 

Avec une cloison ouverte

 

©Olivier Chabaud. Parution C&R 2016

Réalisation Olivier Chabaud

 

Cet appartement ancien de 65 m2 ne comporte que deux pièces. Repensé par l’architecte Olivier Chabaud, il s’articule aujourd’hui autour d’un grand mur bleu à la douce courbure qui ouvre l’espace tout en ménageant des séparations. Les différentes fonctions se dévoilent discrètement et certaines d’entre elles sont intégrées au mur.

 

Avec des coulissants transparents

 

©Andrey Avdeenko. Parution C&R 2016

Réalisation Olga Akulova

 

L’architecte Olga Akulova a eu quasiment carte blanche pour concevoir l’aménagement de ce loft qui préserve la fluidité des espaces tout en séparant les fonctions. La chambre s’abstrait de l’espace de vie au moyen d’une grande vitre coulissante. Elle est doublée côté sommeil par des rideaux occultants de Designers Guild. Le tout est piloté par le système domotique du loft qui se contrôle depuis l’iPad du maître de maison. Portes coulissantes Rimadesio.

 

Avec un store

 

Réalisation RMGB

 

Dans ce studio où tout a été étudié pour faciliter le quotidien dans un espace restreint, le coin nuit disparaît à la demande d’un simple geste. Le store qui vient se dérouler du plafond jusqu’au plancher dissimule le lit au regard et contribue à atténuer la luminosité ambiante dans l’espace repos. Un projet RMGB

 

Avec un claustra

 

Réalisation Studioforma

 

Dans cette salle de bains qui abrite aussi les toilettes, un claustra façon moucharabieh structure l’espace et soustrait partiellement la cuvette des WC au regard. En chêne, découpé au laser et poncé à la main, il ajoute une note chaleureuse dans cette ambiance vouée à l’hygiène du corps. Conçu et fabriqué en Suisse par Studioforma

 

Avec un verrière

 

Réalisation La Manufacture Nouvelle

 

Verrière en bois permettant de faire entrer la lumière dans l’appartement. Design La Manufacture Nouvelle.

 



Partager cet article