Deco

Peinture et environnement

14 Juil 2022

L’éveil de la conscience environnementale a un impact sur le secteur de la plâtrerie-peinture depuis plusieurs décennies déjà. Conséquence? De nombreux maîtres d’ouvrage ont les yeux rivés sur les peintures écologiques. Mais qu’entend-on par ce terme et quelles sont les solutions proposées? Réponse avec quelques marques hautement recommandables.

 

Source: Keim. Première parution dans CB4/2021.

Les peintures écologiques sont résistantes, lavables et sans danger pour l'environnement. Ici, pigments Keimfarben AG.

 

Après le boom de la pétrochimie des années d’après-guerre, plusieurs industries, dont celles de la peinture et des revêtements, se sont orientées vers la recherche et le développement d’une gamme de produits davantage respectueux de l’environnement, visant à réduire ou éliminer les composés organiques volatiles (COV) jugés toxiques, tels que les terpènes, le benzène et le formaldéhyde. Sur ce point et depuis 2010 déjà, la réglementation EU (Directive COV 2007/2010) prévoit que le taux de COV pour la peinture murale doit être inférieur à 30 grammes par litre.

 

Mais plusieurs marques ont choisi d’aller au-delà de la norme pour mieux protéger l’environnement. Quelles sont les solutions disponibles sur le marché suisse et que signifie une peinture sans COV, biosourcée ou minérale? Nos explications.

 

Type de peinture N° 1: les peintures minérales

Les peintures minérales 100% naturelles sont réalisées à base de liants minéraux. Afin d’obtenir épaisseur et bonne tenue, des charges minérales, dont la craie ou la poudre de marbre, sont ajoutées aux liants et à l’eau. Leurs couleurs sont obtenues en recourant à des pigments naturels.

 

Entrepreneur affilié à La Fédération suisse romande des entreprises de plâtrerie-peinture, coresponsable de l’entreprise de plâtrerie-peinture Entrée en Matières et du bureau de conseils Nuances Minérales, Jean-François Dedominici explique comment il a été amené à utiliser ce type de peinture. «Comme mon père et mon grand-père, et maintenant mon fils, j’ai toujours eu la passion de mon métier. Avec un seul bémol, à savoir l’inconfort que je ressentais à cause de l’odeur de certains produits. Voyant mon enthousiasme atteint par certaines solutions pétrolifères, mon père m’a aiguillé vers des peintures utilisées depuis la nuit des temps: les peintures minérales. Celles-ci offrent des conditions de travail agréables. Au fur et à mesure de mes recherches et expériences, non seulement mon confort personnel mais aussi le plaisir d’observer le résultat lumineux et les aspects écologiques ont renforcé ma conviction.»

 

Parmi les marques que l’on peut recommander en Suisse, la maison KEIM  fait figure de référence. Elle est à l’origine des peintures minérales au silicate. En 1878, A. W. Keim invente le principe de la silicification. En quête d’une solution pour répliquer les fresques à la chaux, il emploie du silicate de potassium comme liant de peinture minérale. Le résultat est remarquable par sa stabilité et sa luminosité. La formule KEIM assure une osmose durable et saine entre la peinture et le support. Aujourd’hui, sa durée de vie est garantie vingt ans.

 

Par sa capacité à refléter la lumière, elle offre en outre une plus-value esthétique. La gamme poLyChro®, un clavier de teintes créé par Le Corbusier, en témoigne. La peinture KEIM a évolué tout en demeurant une peinture 100 % écologique. Sa gamme a été élargie. Quatre générations de peintures minérales ont vu le jour. Ces changements s’appuient sur des formules constituées de composants naturels.

 

Source: Keim. Première parution dans Construction&Bâtiment No 4/2021.

Intérieur de l'Hôtel Miramonte à Bad Gastein (Autriche), réalisé avec la peinture minérale Keim.

 

Source: Keim. Première parution dans Construction&Bâtiment No 4/2021.

Un vert éclatant, obtenu grâce une formule de peinture minérale Keim.

 

Parmi les marques hautement recommandables, citons également la marque helvétique SAX. Fondée en 1889, Sax s’appuie sur une vaste expertise centrée sur la conservation écoresponsable des bâtiments. Les matières premières naturelles que la marque utilise donnent des caractéristiques particulières, et bien documentées, aux produits. Leurs recettes sont le fruit d’une expérience longue de plus d’un siècle. La qualité de la peinture à l’huile, de la peinture minérale ou encore du crépi à la chaux en est la preuve. La marque SAX est distribuée dans les points de vente Bosshard-Farben.

 

L’hôtel-restaurant Kreuz à Herzogenbuchsee/BE: tout un univers créé avec la peinture Sax.

 

Type de peinture N°2: les peintures biosourcées

On trouve également sur le marché des peintures biosourcées, c’est-à-dire dont le liant est composé au minimum de 95% de produits d’origine végétale ou animale (par exemple: des fibres végétales, des algues, de la cire ou de la caséine). Les biosourcées sont majoritairement composées de substances naturelles et biodégradables. Cependant, pour une meilleure tenue, certaines gammes incorporent des composants d’origine chimique. Donc, si vous cherchez une peinture 100% naturelle, lisez bien l’étiquette.

 

Côté marque, les produits du fabricant BIOFA – importés en Suisse par Thymos AG – sont notamment distribués en Suisse romande par Oxydes (Genève), Meige Matériaux (Pompaples) ou La Maison au Naturel (Chézard-Saint-Martin). Fabricant allemand et pionnier dans le domaine des peintures écologiques, BIOFA a choisi dès le départ, soit avant les années 1980, de fabriquer des peintures naturelles respectueuses de l’environnement et de l’être humain, par vocation et dans un souci d’éthique.

 

Pour ce faire, BIOFA a misé sur l’utilisation de ressources cultivables (c’est-à-dire renouvelables dans un cycle de 200 ans) ou de matières premières minérales, extraites le plus près possible de son site de production, afin de réduire son impact sur l’environnement de manière maximale. De plus, ce fabricant décline la totalité des composants utilisés en toute transparence. Ses produits sont tous microporeux, grâce à leurs composants naturels, et permettent aux supports sur lesquels ils sont appliqués de «respirer». Ils ont également des propriétés antistatiques.

 

Source: Meige Matériaux Sàrl

Boiseries peintes en peinture Biofa. Réalisation Meige Matériaux.

 

Source: Thymos AG, importateur suisse de Biofa.

Un intérieur coloré de style bohème-chic, peint avec Biofa.

 

Source: Thymos AG, importateur suisse de Biofa.

Une chambre à coucher aux tons naturels et accueillants, réalisée avec Vernilux de Biofa.

 

Type de peinture N° 3: les peintures sans COV

Si les peintures naturelles ne diffusent pas de COV, elles ne sont pas les seules. Ainsi, les peintures labellisées «sans COV» – qui peuvent contenir quelques ingrédients d’origine pétrochimique – ont un taux de COV égal ou inférieur à 5 g/l.

 

LITTLE GREENE fait partie des très belles marques. Elle est distribuée par JLS Peinture et Design (Lausanne). En 2004, LITTLE GREENE était l’un des premiers fabricants de peintures du Royaume-Uni à obtenir la certification européenne BS EN ISO 14001 pour la protection de l’environnement.

 

Ses peintures Absolute Mat Emulsion, Intelligent Matt Emulsion et Intelligent Eggshell ont été testées conformément à la norme européenne BS EN 71-3:1995 sur la sécurité des peintures pour les jouets. Ces tests ont prouvé que ces peintures – qui ne contiennent aucun COV ajouté – ne présentent aucun risque d’exposition à des métaux toxiques pour l’Homme. Depuis les grandes orientations de cette entreprise jusqu’aux moindres détails de ses opérations quotidiennes, elle maintient une action concrète et responsable afin de minimiser son impact écologique, tout en préservant la haute qualité de ses normes de fabrication.

 

Source: Little Greene.

Exemple d'utilisation de la peinture Castell Pink de Little_Greene.

 

Source: Little Greene

Un salon aux couleurs Scullery et Clay de Little Greene, des tons neutres et chauds convenant particulièrement bien aux intérieurs modernes.

 



Partager cet article