Maison Pratique

Construire une piscine à débordement

02 Août 2021

Les piscines à débordement sont un symbole d’art de vivre et de bon goût. Toutefois, leur construction est très complexe et doit être réalisée par un professionnel qualifié après avoir fait une étude minutieuse du terrain. Ce qu’il faut savoir avant d’entreprendre des travaux. 

 

Piscine à débordement Piscines Bertrand.

 

La piscine à débordement est une piscine enterrée, dont l’eau déborde du bassin de nage vers un deuxième bassin de récupération – le bac tampon – situé en contrebas. Le principe est le suivant : l’eau s’écoule en permanence sur les bords de la piscine, elle est récupérée dans une goulotte avant de rejoindre le bac tampon où elle est filtrée ; ensuite, grâce à une pompe très puissante, elle est renvoyée dans le bassin de nage.

 

Avantages et inconvénients:

 

Grâce à la puissance de la filtration, l’eau est beaucoup plus propre que dans une piscine traditionnelle explique Bertrand Hostettler de la société Piscines Bertrand. D’ailleurs, en Suisse, les piscines publiques sont obligatoirement à débordement afin de garantir la propreté de l’eau.

 

Par contre, la température de l’eau du bassin de nage peut être plus froide (de 2°) par rapport à une piscine traditionnelle. Cependant il existe aujourd’hui des sondes qui mesurent la température de l’air et de l’eau : quand la première est plus froide que la deuxième, le débordement est automatiquement arrêté pour laisser la température de l’eau remonter.

 

Les contraintes de réalisation

 

Le bac tampon doit être suffisamment grand pour contenir 10 % du volume de la piscine. Quant à la goulotte, elle doit permettre d’évacuer les saletés flottantes. Le débordement doit être régulier et constant afin de mieux filtrer l’eau. Il exige un nivellement d’une planimétrie parfaite (plus ou moins 0.5 mm).

 

Le coût de construction

 

Comme le précise Cédric Deriaz, de l’entreprise spécialisée en piscines Clensol, les piscines à débordement “doivent respecter un degré de précision qui s’approche des exigences de la mécanique, c’est-à-dire du millimètre ». Elles nécessitent d’importants travaux (à réaliser par des professionnels), ce qui a des répercussions sur le prix final. Le coût de construction est en général 30 % plus élevé que pour une piscine traditionnelle.

 

 

Les spécificités du débordement cascade

 

Piscine à effet cascade, Mauchle.

 

Il y a plusieurs types de piscines à débordement, les deux plus communs étant le débordement cascade et le débordement miroir.

 

Le débordement cascade est adapté pour les terrains en pente, car l’eau semble disparaître dans la nature et forme la ligne d’horizon. Dans ce cas, l’eau s’écoule uniquement sur un ou deux bords de la piscine. L’eau tombe par gravité dans le bac tampon, ce qui crée l’effet cascade. Ce système est considéré écologique car il n’y a pas de gaspillage d’eau, de plus le bac tampon récupère les eaux de pluie. Le bassin principal de la piscine reste donc propre en continu et sans effort. Par ailleurs, le débordement en cascade laisse la possibilité d’une plage sur les autres côtés et plus de liberté dans les formes du bassin. Plus difficile à sécuriser, le débordement à cascade a aussi l’inconvénient d’être assez bruyant.

 

 

Les spécificités du débordement miroir

 

Piscine miroir Clensol

 

Dans le cas d’une piscine miroir, les quatre bords sont situés au même niveau que le sol et l’eau s’écoule de la même façon sur chaque côté. Les rebords de la piscine miroir sont aménagés afin de permettre à l’eau de circuler à travers un système de goulottes. Une fois filtrée, l’eau est renvoyée directement dans la piscine par le fond du bassin. L’écoulement de l’eau est si discret et régulier que la surface de l’eau semble immobile, d’où l’effet miroir. Compte tenu de la fréquence de terrains plats, la demande de piscine miroir et plus forte que celle de piscine cascade. 

 

 

Les piscines à débordement à double effet

 

Piscine à effet miroir et cascade, Piscine Bertrand

 

Les piscines qui sont surélevées peuvent combiner l’effet cascade (plongeant) et miroir (lisse).

 



TAGS : ,
Partager cet article