Maison Pratique

Le verre nouvelle génération

25 Août 2021

On les appelle “intelligents” ou “actifs”. Et pour cause, les vitrages nouvelle génération peuvent chauffer, économiser de l’énergie, protéger de l’éblouissement… Ils ont comme point commun de se modifier mécaniquement ou automatiquement pour procurer plus de confort aux utilisateurs. Ils complètent ainsi la grande famille des verres bénéficiant de traitements spécifiques performants. Illustration avec quelques fabricants.

 

Les surfaces vitrées occupent de plus en plus d’espace dans la construction contemporaine et ne sont désormais plus vouées à n’être qu’un simple élément de protection laissant pénétrer la lumière. Le verre offre des solutions pratiquement illimitées.  Il peut en effet être employé à l’extérieur comme à l’intérieur sous d’innombrables formes, avec diverses fonctions : façades, baies, garde-corps, cloisons, dalles de sol, marches d’escalier…

 

Outre ses propriétés esthétiques, le choix d’un système de vitrage doit donc faire l’objet d’un soin attentif. Il existe une large variété de vitrages développés selon des critères spécifiques d’isolation, de protection thermique, de transmission solaire ou de sécurité.

 

Chacun d’entre eux possède des propriétés particulières et correspond à un domaine d’utilisation précis. Depuis quelques dizaines d’années, l’évolution technologique dans le domaine verrier a permis la création d’une nouvelle génération de vitrages dits intelligents ou actifs, autrement dit “modifiables”.

 

Autonettoyant, opacifiant, chauffant, avec protection incendie… les dernières innovations en matière de vitrage s’adaptent de façon révolutionnaire aux besoins de l’habitat et au confort de l’utilisateur. A suivre une sélection de vitrages performants.

 

 

1/Le verre opacifiant 

La gamme Priva-Lite de Saint-Gobain (glassolutions.ch) est une famille de produits qui utilisent du verre actif. Priva-Lite passe de translucide (effet verre dépoli) à transparent, sans modification de la transmission de la lumière. Il s’agit d’une solution unique de gestion de l’espace par contrôle instantané de l’opalescence assurant un parfait confort de l’intimité, de la lumière, de l’acoustique et de la sécurité. Côté technique, un film de cristaux liquides est inséré entre les deux couches de verre. Ce film réagit à une commande électrique.

 

Applications : Ces vitrages sont couramment utilisés dans l’architecture des espaces publics et privés, l’hôtellerie et les hôpitaux en raison des fonctionnalités supplémentaires qu’ils offrent.

 

 

Verre opacifiant par courant électrique de Saint-Gobain.

 

 

2/Le verre Électrochrome pour moduler la lumière du jour

Issu d’une technologie novatrice, le procédé Électrochrome offre la possibilité de moduler à volonté (commande manuelle ou automatique) la lumière et la chaleur transmises vers l’intérieur de l’espace qu’il protège. Cela en fonction de l’ensoleillement, des saisons ou de l’envie de l’utilisateur. Le verre Électrochromerégul réagit à une impulsion électrique de faible intensité et est constitué d’une alternance de couches conductrices et de couches isolantes. Il modifie ainsi, de façon significative et en temps réel, le confort lumineux tout en conservant la vision sur l’extérieur. Plusieurs types de verre existent dans la collection SageGlass de Saint-Gobain, permettant par exemple de créer trois zones de teintes indépendantes.

 

Applications: extérieur, pour les façades, les vérandas et les verrières.

 

A noter que d’autres types de verre permettent au vitrage de changer de couleur et de s’assombrir en fonction de la courbe du soleil. Il s’agit des verres thermochromes. Grâce à une couche de cristaux liquides insérées entre deux couches de verre ou bien à un film de cristaux liquides appliqué sur la vitre, ces verres réagissent à la température. Il existe aussi des verres photochromes qui varient selon l’intensité du rayonnement reçu.

 

© Patrice Schreyer

Généreuse façade de l'Hôtel Beaulac à Beuchâtel. Fenêtres Vitrocsa avec verre Électrochrome SageGlass.

 

 

3/Les verres pour éviter la surchauffe

Pour répondre à l’augmentation des exigences énergétiques, le fabricant de vitrages isolants Okalux a développé un système novateur de contrôle de la lumière permettant d’obtenir des enveloppes de bâtiments économes en énergie. Le verre Okasolar F renferme deux types de lamelles en acier munies d’un revêtement spécifique. Dans la partie inférieure du vitrage, les premières réfléchissent la partie principale du rayonnement solaire vers l’extérieur, tandis que dans la partie supérieure les secondes permettent de focaliser la lumière naturelle incidente en profondeur dans la pièce.  On peut ainsi réduire le recours à des éclairages artificiels et des systèmes de refroidissement.

 

Applications : Okasolar F convient tout particulièrement à une utilisation extérieure. Utilisé en triple vitrage, il atteint des coefficients jusqu’à 0,6 W/m2 K, les exécutions en double vitrage atteignant des coefficients jusqu’à 1,1 W/m2K

 

 

Verre pour contrôler la lumière du jour Okalux F

 

 

4/ Le vitrage chauffant

Désembuage, chauffage d’appoint, dégivrage ou encore déneigement, les verres chauffants comme VetroThem Heat de Flachglas ou Eglas de Saint-Gobain permettent de couvrir de multiples actions en adaptant la puissance de chauffe et le sens de propagation de la chaleur. Le verre est recouvert sur une de ses faces par une fine couche métallique transparente et conductrice d’électricité. Sous l’effet d’un courant électrique, il chauffe et émet de la chaleur sous forme de rayonnement thermique. Avec une consommation énergétique faible, la surface des vitres est échauffée à température ambiante et le courant d’air traditionnel est supprimé.

 

Applications : Ses fonctions le destinent à de nombreuses applications en extérieur (façades, fenêtres, baies vitrées, fenêtres de toit, vérandas et verrières), comme en intérieur (cloisons, portes et dalles en verre). Il s’intègre de façon quasiment invisible dans les châssis comme un vitrage classique et se branche directement sur le secteur comme un simple radiateur électrique

 

 

Vitrage Eglas de Saint-Gobain

 

 

5/Le vitrage photovoltaïque

Le verre photovoltaïque produit de l’électricité grâce à la transformation de l’énergie du soleil, et peut-être relié à une batterie, ou bien connecté au réseau local. Suivant son degré de technicité, le verre photovoltaïque peut être connecté, et isolant. Il s’agit d’un produit rare, encore peu diffusé sur le marché.

 

Applications : extérieur, vérandas.

 

Parution Construction&Rénovation 2018

Verres semi-transparents en silicium amorphe produits par Onyx. Ils laissent passer jusqu'à 30% de lumière. Bâtiment Lucia de l’Université de Valladolid.

 

 

6/Le vitrage de protection incendie

Contraflam de Vetrotech est un verre coupe-feu complètement isolant qui assure une totale étanchéité aux flammes et au gaz, de 30 à 120 minutes en fonction du type choisi. L’espace entre les feuilles de verre est rempli d’un gel intumescent transparent qui réagit en présence du feu. Stable aux UV, il offre une résistance au feu des deux côtés du verre ainsi qu’une protection contre les blessures et les chutes. Sa haute résistance et les larges dimensions de sa version Mega permettent de l’intégrer dans les applications de grande échelle.

 

Applications : Le verre résistant au feu peut être intégré dans toutes sortes de profilés et châssis et convient aussi bien en intérieur qu’en extérieur : façade, fenêtre, toiture et escaliers. Il peut être combiné avec du vitrage de contrôle solaire, d’isolation acoustique ou encore l’isolation thermique.

 

Contraflam de Vetrotech

 

 

7/Le vitrage autonettoyant

Le verre autonettoyant Bioclean de Saint-Gobain bénéficie sur une de ses deux faces d’un traitement verrier de très haute technologie. Ce procédé industriel permet d’obtenir à la surface du verre une fine couche de particules métalliques qui utilise la double action du soleil et de la pluie pour les mettre au service de l’entretien des vitres. Les salissures sont désagrégées par la lumière naturelle (photocatalyse), puis, grâce à sa propriété hydrophile, l’eau de pluie ou de nettoyage emporte les résidus sans laisser de trace.

 

Applications : Totalement invisible et pérenne, cette fonction peut être intégrée à presque tous les types de vitrages (clair, extra-clair ou teinté) et adaptée à toutes les utilisations : fenêtres, fenêtres de toit, baies vitrées, vérandas, façades et garde-corps

 

Verre autonettoyant Bioclean.

 

 

8/Le verre contre la collision des oiseaux

En collaboration avec la Station ornithologique de Sempach, Glas Trösch a développé la gamme de produits SILVERSTAR BIRDprotect qui offre une efficacité optimale contre les collisions d’oiseaux. Il s’agit d’un verre orné dediscrets motifs garantissant une parfaite transparence. De par sa conception, il permet de supprimer les reflets et effets de transparence dangereux pour les oiseaux qui identifient alors le verre comme un obstacle.

 

Applications : Ce procédé peut être appliqué à tous les types de vitrage extérieur. La technique d’impression permet de réaliser des motifs personnalisés tant que ceux-ci sont conformes à la protection des oiseaux. Il peut être combiné avec différents revêtements d’isolation thermique et de protection solaire ainsi qu’avec les différents verres de sécurité.

 

Verre de protection pour les oiseaux Silverstar Birdprotect.

 



TAGS :
Partager cet article