Deco

Intérieurs rustiques, vision contemporaine

29 Sep 2020

Comment moderniser une maison chargée d’histoire ? Quels revêtements et quels meubles choisir pour marier charme authentique et clarté contemporaine ? Des exemples inspirants.

 

Parfois appelé champêtre ou campagnard, le style rustique évoque de vieux meubles en bois massif, des murs en pierres, d’épaisses poutres apparentes, des parquets grinçants, des cheminées… Il caractérise l’âme des vieilles bâtisses et fait toute la singularité des maisons de village, des maisons vigneronnes, des fermes et des domaines anciens. Il donne tout son charme à ces lieux que l’on apprécie pour leur authenticité.

 

Les plus belles rénovations mettent à l’honneur une palette de matériaux humbles tirée du style rustique. Mais elles savent aussi intégrer des éléments caractéristiques de l’architecture contemporaine comme la luminosité, le sens de la mise en scène, le goût du contraste. Elles séduisent par leur sens aigu de la simplicité; ne rebutent pas par une accumulation inutile de meubles anciens.  

 

En résulte des lieux empreints de quiétude, dans lesquels il fait bon se ressourcer et partir en quête de grandes aspirations. En voici quelques exemples :

 

Dans une scierie du 19e siècle, Genolier.

 

©Catherine Gailloud/Parution EC2/2017

Rénovation ancienne scierie.

 

Ce qu’on aime: la délimitation claire d’un volume intérieur ancien. Telle une cabane suspendue, l’espace délimité par des parois en vieux bois sert aujourd’hui de bureau fermé. Tout autour a été construit un décor contemporain aux murs peints en vert. Réalisation Agnes Schob (Visite Privée). Architecte Marco Belotti.

 

 

Dans une maison paysanne du 15e siècle, Zuoz (Engadine).

 

© Oliver Ike. Parution EC1/2009

Rénovation ancienne maison paysanne.

 

Ce qu’on aime: le contraste entre les meubles anciens et la cuisine hi-tech. La cuisine en inox a été conçue sur mesure par l’architecte Hans-Jörg Ruch, auteur de la transformation.

 

 

Dans la dépendance d’une maison de maître du 19e siècle autour du Lac Léman.

 

 

©Lionel Henriod/Parution EC3/2015

Rénovation maison de maître.

 

Ce qu’on aime: la mise en valeur de l’imposant poutrage d’origine. Pour ne pas masquer cette structure imposante, la cloison qui sépare la chambre de la salle de bains n’a pas été montée jusqu’au plafond. L’art a naturellement trouvé une place dans ce décor immaculé. Au fond, bouddha allongé (19e siècle) et tapisserie de l’artiste brésilienne Madeleine Colaçao. A gauche, photo de Desiree Dolron. A droite, chaise Ball, design Eero Aarnio en 1963. Architecte: Jean-Lou Rivi.

 

Dans un corps de ferme savoyard du 17e siècle.

 

© David Gagnebin-de bons. Parution EC5/2015

Rénovation d'une ancienne ferme.

 

Ce qu’on aime: les subtiles couleurs neutres qui invitent à la quiétude. Les sols sont recouverts d’une chape de ciment teinté blanc, les murs de plâtre brut, les plafonds, les poutres et les portes d’une peinture couleur mastic. La rusticité du décor vient des poutres et de l’aspect imparfait des revêtements. Les teintes neutres et la housse de chaise en lin donnent son côté intemporel à cet  intérieur. Réalisation Sophie Yanacopoulos-Gross. 

 

Dans une maison de village du 18e siècle, Grisons.

 

© Catherine Gailloud. Parution EC5/2018

Rénovation d'une ancienne maison de village.

 

Ce qu’on aime: les chaises sixties associées aux tables rustiques. Photo de gauche: la chaise blanche Selene design Vico Magistretti en 1968 (Artemide). Photo de droite: chaises blanches dessinées par Verner Panton en 1960 (réédition Vitra). Dans les deux espaces présentés, le sol a été recouvert de ciment avant d’être peint en blanc. Réalisation Martin Hauser.

 

Dans une maison vigneronne du 18e siècle, Malans (Grisons). 

 

© Francesca Giovanelli. Parution EC3/2013

Rénovation d'une ancienne maison vigneronne.

 

Ce qu’on aime: le mix de matériaux bruts et de mobilier industriel. Ce décor aux murs et dalles en pierre d’origine abrite un bahut ancien en bois usé et des chaises de style industriel (Tolix). Architectes: Michael Hemmi et Michele Vassela.

 

Dans une ferme du 17e siècle, entre Yverdon et Lausanne.

 

© Catherine Gailloud. Parution EC4/2018

Rénovation d'une ancienne ferme.

 

Ce qu’on aime: le carrelage en ciment coloré. D’origine, celui-ci a été récupéré dans une autre partie de la ferme. Par ailleurs, la mise en scène des parapluies apportent une touche romanesque à cette entrée. Réalisation Laurence Zähner.

 



Partager cet article