Actus

Ultime étape pour le projet Art&tram

13 Oct 2022

Avec Beautiful Bridge a été dévoilée et inaugurée le 1er novembre 2022 la dernière oeuvre du projet d’art public Art&tram. Cette série d’interventions artistiques fut initiée en 2009 par les communes traversées par la ligne du tram 14 (Genève, Lancy, Onex, Confignon et Bernex) et pilotée par le canton. Elle démontre comment l’art peut aider à valoriser l’expérience de l’usager au sein des stratégies de planification urbaine.

 

L’art accessible au plus grand monde, c’est l’enjeu de la présence de l’art dans l’espace public et urbain. Pour autant, il ne s’agit pas de transférer artificiellement des œuvres du musée dans l’espace commun, mais de modifier la perception et l’usage des lieux choisis.

 

Ainsi, le comité d’Art&tram a fait appel à des artistes qui se distinguent par la qualité et la reconnaissance internationale de leur travail, et par leur expérience des projets d’art public d’envergure. Ils ont également été choisis pour l’adéquation de leur démarche avec le cadre du projet.

 

Les six œuvres – qui sont des interventions permanentes le long de la ligne tram 14-  ont été pensées comme un ensemble cohérent dans leur contexte géographique, architectural et social. Le but était d’introduire l’art dans l’espace quotidien des voyageurs et des citoyens, tout en accompagnant une articulation nouvelle entre le centre et la périphérie et en donnant une identité forte à cet axe. Ici, les interventions artistiques apportent une valeur ajoutée à l’usage des transports publics, contribuant  à renforcer la perception de la mobilité douce comme un choix qui fait primer la qualité de vie et de l’expérience, en sus des questions écologiques et de planification urbaine bien connues.

 

L’intervention de Pipilotti Rist sur toute une rame de trame 

 

©Serge Frühauf

Monochrome rose de l'artiste Pipilotti Rist.

 

Pipilotti Rist est intervenu sur une des nouvelles rames de tramway, pour produire une œuvre d’art mobile, qui fait le lien entre toutes les autres interventions et peut aussi, au besoin, circuler sur d’autres lignes que la 14. S’emparant de toute la rame et la recouvrant intégralement de rose, Pipilotti Rist en fait un monochrome nomade au milieu de la ville. Ce projet offre un détournement ludique et joyeux de grandes références de l’histoire de l’art (les peintures monochromes de Kazimir Malevitch ou Yves Klein par exemple), dans un contexte quotidien.

 

 

Arrêt gare de Cornavin (Genève)

John M Armleder – figure centrale de l’art contemporain à Genève – a proposé une installation en trois parties. La première offre, du côté de la rue du Mont-Blanc, un fronton lumineux intégré à l’arche du pont, constitué d’anneaux de néons blancs. Symboliquement, le fronton annonce l’entrée en lui conférant une marque de distinction. La deuxième partie intervient dans la grande trémie qui donne sur les quais et consiste en l’installation de lignes de LEDS de deux blancs différents pour ajouter de la luminosité. Enfin, la troisième partie consiste à recouvrir de peinture dorée toutes les surfaces verticales du passage, pour lui donner du lustre.

 

©Serge Frühauf

Oeuvre sans titre de l'artiste John M Armleder, Gare de Cornavin

 

 

Arrêts Quidort, Petit-Lancy et Les Esserts (commune de Lancy)

L’artiste Silvie Defraoui – pionnière de la vidéo –  présente une œuvre en trois parties qui se déroule comme une séquence en trois temps correspondant à trois arrêts. Sa proposition offre au regard un espace de repos, de promenade visuelle et d’évasion. Elle a développé des dessins géométriques au sol, réalisés avec la peinture utilisée pour la signalétique routière, tels des “tapis sur asphalte”. Ces entrelacements de lignes plus ou moins denses ne se lisent pas comme une image fixe mais comme un réseau labyrinthique que le regard peut suivre et dans lequel il peut se perdre à l’envie.

 

Projet Trame & Tram, Silvie Defraoui.

 

 

Arrêt Onex

Pour la place des Deux-Églises, à Onex, Ugo Rondinone a imaginé une sculpture monumentale de 10 m de haut, représentant une figure humaine en position debout. Il s’est inspiré du célèbre site de Stonehenge, au Royaume-Uni, dont il a repris les imposants monolithes de pierre et l’architecture. L’artiste réinterprète et réactualise de cette façon une construction colossale de l’âge de bronze, qui témoigne d’une ingénierie collective sans pareille, compte tenu de la taille et du poids de ces monolithes. Par le choix du matériau (la pierre), de la technique (interventions minimales laissées visibles) et du sujet (l’humain), cette sculpture prend une dimension universelle, traversant le temps et l’espace.

 

Le sage de l'artiste Ugo Rondinone.

 

 

Route Chancy (à proximité de l’arrêt Croisée de la commune de Confignon)

La proposition d’Eric Hattan prend place sur la commune de Confignon, le long d’une allée droite de plusieurs kilomètres, caractérisée par une symétrie et une répétition d’éléments : mâts, lampadaires, arbres, etc., alignés à intervalle régulier. L’artiste intervient sur onze des soixante mâts de lampadaires le long de cette route, qu’il transforme de manière sculpturale, tout en conservant leur fonction (à savoir l’éclairage public et le support des câbles du tramway). Tordu, retourné, mutant, réassemblé, chacun d’entre eux devient une sculpture unique et inattendue, parfois à la limite de l’impossible.

 

©Serge Frühauf

Les jeux sont faits – rien ne va plus – faites vos jeux de l'artiste Eric Hattan.

 

 

 

Arrêt P+R Bernex, la sixième et dernière oeuvre

L’intervention de Lang/Baumann est située aux abords directs de la ligne de tramway et sera destinée tant aux usagers des transports publics qu’aux habitants de Bernex. Elle est intégrée au projet “Parc Agro urbain Bernex Confignon”. L’œuvre Beautiful Bridge prend la forme élégante et aérienne, élancée et légère, d’un pont asymétrique et cintré qui s’élève gracieusement au-dessus du champ. À la simplicité du design répond celle des matériaux: béton brut et rampes métalliques. Ce pont peut être envisagé de multiples façons. C’est à la fois  un promontoire qui permet un nouveau point de vue sur le paysage, une scène et un ensemble de gradins (pouvant accueillir jusqu’à 120 personnes sur le tablier du pont).

 

©Serge Frühauf

L'oeuvre Beautiful Bridge, réalisée par les artistes Lang/Baumann, sera dévoilée et inaugurée en même temps que le parc agro-urbain de Bernex.

 



TAGS : ,
Partager cet article





Vous aimerez également