Actus

Les lauréats du prix SDA

06 Oct 2020

Depuis plus d’un an, le magazine Espaces contemporains apporte son soutien au travail de la Swiss Design Association (SDA). Ce centre de compétences réunit de nombreux professionnels et agit pour un transfert global des connaissances dans le secteur du design suisse. Il vient de décerner des prix aux meilleurs projets de diplôme soumis dans les écoles du pays. Mise en lumière.

 

 

 

Les nominés de la Haute école d’art et de design de Genève (HEAD)

 


  • Liquid Library, design Léa Thomas. Une collection de six carafes en porcelaine émaillées en blanc brillant. L’originalité réside dans l’utilisation d’une contre-forme permettant la compréhension de l’objet. Les silhouettes se dessinent dans le vide.


  • Break Out design Marion Boillod. Kit de mobilier extérieur modulable et réutilisable. Simple d’utilisation et facile d’accès grâce à un système de prêt, ce kit est utile pour passer un instant de détente dans un parc ou sur une plage. Composé d’un sac qui deviendra nappe une fois déployé, d’une table et de coussins, Break Out permet de s’approprier l’espace extérieur confortablement.


  • La main dans le sac, design Eva Bernardo. Une collection qui veut rompre avec la manière traditionnelle de porter un sac. Eva Bernardo a créé des sacs qui interagissent avec la main. Les formes et les tailles évoluent de sac en sac, tout comme évolue la position de la main dans le sac : d’abord il est tenu par un doigt puis par plusieurs, ensuite par toute la main et finalement par le bras.


  • Little Big Families, design Sophie Bichelmeier. Une collection d’accessoires en cuir qui a pour but d’aider les enfants à développer leur autonomie afin de s’habiller tout seul. Les pièces se rajoutent sur les vêtements ou sur les chaussures (au niveau des boutons glissants, les fermetures Éclair difficiles à saisir, des lacets de chaussures) sans pour autant les modifier.

Le gagnant de la Haute école d’art et de design de Genève (HEAD)

Projet Mets les voiles

Design Fanny Casano

 

Head.

 

Un chapeau, une veste et un sac de style Street Wear pour une clientèle sportive et urbaine. Réalisés en voile de bateau et fabriqués en Suisse, ces objets pratiques et astucieux s’adaptent au changement du temps lors d’escapades nautiques ou de trajets quotidiens. Cela grâce à d’ingénieux pliages.

 

 

Le gagnant de la Haute École d’art de Zurich (ZHdK)

Projet Journey to Recovery

Design Claudia Buck et Randy Chen

 

ZHdK

 

Claudia Buck et Randy Chen ont conçu une application pour améliorer la mise en œuvre d’une thérapie  destinée aux enfants affectés par une grave commotion cérébrale. Leur application permet d’améliorer l’expérience utilisateur des enfants contraints de porter tous les soirs un appareil de sommeil développés par SleepLoop (ETHZ et Université de Zurich). Elle permet non seulement d’aider les enfants à placer correctement les électrodes à l’aide de la réalité augmentée, mais accompagne également le processus thérapeutique avec des histoires captivantes qui encouragent les enfants à porter l’appareil de sommeil. Le jury a salué dans ce projet l’utilisation du potentiel technologique des médias et la conception spécifique de l’interface. 

 

Le gagnant de l’Académie d’Art et Design de Bâle (HGK)

Projet Baurobotik

Design Lukas Hilfiker

 

HGK

 

Lukas Hilfiker s’est intéressé à la manière dont les robots peuvent prêter assistance aux professionnels de la construction sur les chantiers. Dans le contexte de la gestion numérique des informations de construction, son robot Nox (développé en collaboration avec la société Kuka) comble le fossé entre le département de planification et le chantier. Relié à la maquette numérique du bâtiment et capable d’effectuer de nombreuses mesures, Nox imprime sur les murs, le sol et le plafond du chantier, la position des trous et des composants structurels de l’édifice. Il facilite ainsi le travail des ouvriers qui n’ont plus besoin d’utiliser des plans, des mètres, des niveaux à bulle et des craies. Il facilite également les opérations de contrôle qualité de la part des architectes.

 

Le gagnant de la Haute École de Lucerne (HSLU)

Projet Unknown

Design Paula Caviezel

 

 

HSLU

 

Avec Unknown, Paula Caviezel entend attirer l’attention du public sur les technologies de reconnaissance faciale automatisée dans l’espace public. Le matériel visuel qu’elle propose stimule la discussion critique. Il vise à sensibiliser le public sur son droit à l’autodétermination dans l’utilisation des images de surveillance.

 

 

Plus d’infos sur la Swiss Design Association ici

 

 



TAGS :
Partager cet article