Deco

L’univers très déco des marques de mode

08 Juin 2021

Elles ne se contentent pas de nous proposer des garde-robes de rêve. Depuis maintenant plus de vingt ans, les grandes maisons de la mode s’essayent au design et à la décoration intérieure. Si toutes les tentatives n’ont pas marqué les esprits, certaines marques de haute couture et de prêt-à-porter ont réussi une percée significative sur le marché de l’aménagement de la maison. Petit tour d’horizon des labels pour investir dans des pièces créées par des marques emblématiques. 

 

Il n’est plus rare que les marques de haute couture se diversifient dans la parfumerie, la joaillerie, la musique, le matériel de sport (Dior), les restaurants (Ralph Lauren), les complexes hôteliers (Bulgari, Versace, Armani, Fendi)… L’heure est à la création d’écosystèmes de luxe qui englobent tous les domaines du loisir; l’époque aux marques de mode capables de nous donner du style en toutes occasions.

 

Parmi les voies de diversification les plus logiques et les plus anciennes pour les maisons de couture figure la décoration d’intérieur. Les entreprises de mode et les éditeurs de tissus d’ameublement et de revêtement d’intérieur partagent en effet les mêmes moyens d’expression: les textiles et les motifs. C’est donc par un processus d’extension naturel que les grandes maisons de couture et des stylistes célèbres se sont lancés dans l’exercice de retranscrire leur graphisme dans l’univers de la maison.

 

Ainsi, le styliste britannique Matthew Williamson – connu pour ses créations aux inspirations indiennes – a développé une collection avec Osborne & Little. Le directeur de la création de Calvin Klein, Raf Simons, a signé une gamme de tissus pour Kvadrat. La maison Christian Lacroix possède sa propre collection de tissus et papiers peints chez Designers Guild. Idem pour Jean-Paul Gaultier dont on peut se procurer les collections de tissus et de revêtements imprimés au sein du catalogue Lelièvre. Il est aussi possible de citer Christian Dior qui décline un motif toile de Jouy sur des papiers peints et des chaises en tissu, en hommage au couturier-fondateur de la maison.

 

Quant à Dolce & Gabbana, il a même choisi de reproduire ses graphismes colorés sur des appareils électroménagers Smeg

 

Quelques papiers peints créés par des stylistes de mode. En haut à gauche: papier peint Beriba, design Jean-Paul Gaultier avec Lelièvre. En haut à droite: papier peint Walldemossa. design Matthew Williamson avec Osborne & Little. En bas: papier peint Songe d'été dessiné par la maison Christian Lacroix pour Designers Guild.

 

Autre exemple très ambitieux, celui de la collection MissoniHome qui comprend aujourd’hui un large assortiment de coussins, de plaids, de tapis, de papiers peints, de chaises et de poufs revêtus de textiles à motifs. On doit cette collection à Rossita Missoni en personne. Après avoir fondé sa propre entreprise de vêtements en 1953, et après avoir révolutionné l’imprimé et la maille dans l’univers de la mode, Rossita Missoni créa en 1997 la marque MissoniHome pour pouvoir décliner ses motifs graphiques et ultracontrastés sur de nouveaux supports. Un projet à 360° qui s’est même traduit par des collaborations avec d’autres entreprises comme Roche Bobois pour la décoration et Bolon Flooring pour la création de revêtements de sol tressés.

 

Collection Bolon x Missoni Home.

 

Plutôt que de se contenter de reproduire des motifs liés aux précédentes collections vues sur les podiums, certaines maisons de haute couture font aujourd’hui figure d’entités complètes dans l’aménagement d’intérieur. Elles proposent de larges gammes de mobilier, luminaires, accessoires et matières qui sortent du cadre de leur savoir-faire dans la création textile.

 

Elles sont même nombreuses à avoir franchi le pas, surtout à partir des années 2000: Ralph Lauren Home, Armani/Casa, Roberto Cavalli, Etro Home Interiors, Gianfanco Ferré Home, Gucci Décor, Fendi Casa , Hermes, Louis Vuitton développent tous types de meubles et d’accessoires pour le salon, la salle à manger, la chambre et la terrasse.  Outre sa collaboration avec  Rosenthal dans les arts de la table, Versace possède même depuis 1997 sa propre marque de carrelage en céramique (Versace Ceramics du groupe Gardenia Orchidea).

 

Pour qui connaît bien l’architecture d’intérieur, cette diversification des compétences de la mode dans l’aménagement d’intérieur peut sembler surprenante. D’autant que le phénomène ne se limite pas à la haute couture. Il existe désormais des marques pour l’intérieur nommées La Double J Homeware, Esprit Home, Ma Poésie Maison, qui déclinent leurs patterns populaires sur des coussins, du linge de maison et des petits accessoires ainsi que des marques comme Diesel Living,  Zara Home, H&M Home, Cyrillus Maison qui présentent dans leur large assortiment du mobilier. À leur côté, Birkenstock fabrique depuis 2017 des matelas et autres éléments de literie, passant astucieusement de l’univers du “lit de pied” à celui de la couche pour le corps.  

 

En réalité, nous sommes bien loin de l’organisation traditionnelle du marché des fabricants de styles qui se divise en général en deux catégories:  celle de la mode et celle de l’aménagement de la maison. De la même manière qu’il y a d’ordinaire deux types de designers. D’une part, les créateurs de mobilier qui ancrent leur travail dans une approche théorique des modes de vie domestique et sur une connaissance approfondie de multiples matériaux. Et d’autre part, les stylistes de mode qui s’intéressent essentiellement à l’usage des vêtements et à la création de signes distinctifs.

 

L’objectif marketing de la diversification des entreprises de mode n’échappera à personne… Mais il faut reconnaître que cette fusion des genres a parfois permis le développement d’univers décoratifs singuliers et rafraîchissants.  Il existe une communauté de goût entre la silhouette que l’on a envie d’adopter et l’intérieur que l’on rêve d’occuper. Et plusieurs grandes maisons de couture ont  réussi le pari de traduire l’ADN de leurs collections de mode dans leurs objets pour l’habitat. Loin de se limiter à appliquer leur logogramme sur des coussins, ces marques mènent des explorations artistiques afin de nous proposer des looks et des codes visuels aisément identifiables.  Pour preuve, ces quelques grands labels de mode qui conçoivent – aussi! – de beaux objets pour nos intérieurs:

 

Fendi Casa/Luxury Living group

 

A gauche: canapé Brigitte et table basse Ripple. En haut à droite: la table Morris qui rend hommage au motif Astuccio. En bas à gauche: fauteuils Tea. Collection Fendi.

 

Fendi, c’est l’histoire d’un petit atelier de fourrure et de maroquinerie créé à Rome en 1925, dont le prestige deviendra international. À partir de 1965, le  jeune styliste allemand Karl Lagerfeld donna son style incomparable à la marque. Il dessina notamment son logo sous forme de deux F renversés, acronyme de Fun Furs. En 1989, la collection  Fendi Casa est née à l’initiative d’Alberto Vignatelli et d’Anna Fendi qui souhaitaient aménager des environnements habités en adoptant la même approche que celle utilisée pour habiller des générations d’hommes et de femmes.  La collection contient une grande variété d’articles d’ameublement, d’éclairage décoratif et d’accessoires créés en imaginant les lieux dans lesquels pourraient vivre ceux qui choisissent la mode Fendi. La gamme véhicule un style élégant et glamour, rehaussé par des matériaux précieux et des éléments métalliques brillants. 

 

Gucci Décor

 

A droite, chaise Chiavari avec broderie tigre, paravent motif Pieuvre, papier peint Héron. A gauche: fauteuil Jacquard. Collection Gucci Décor.

 

Cette maison florentine créée en 1921 s’est lancée dans l’aménagement de la maison en 2017, sous l’impulsion du directeur artistique Alessandro Michele. Gucci Décor témoigne du style flamboyant et outrancier de la marque de mode. La beauté des chaises, des fauteuils et des petits accessoires de la collection vient de la sophistication et de l’extravagance des motifs.

 

 

Gianfranco Ferré Home/Jumbo Group

 

A droite: canapé Phoenix et tables basses Matrix. A gauche: étagère Mackintosh. Collection Gianfranco Ferré.

 

Fondée en 2014, la ligne Gianfanco Ferré Home est connue pour son mobilier raffiné et élégant, entre classicisme et charme contemporain. L’héritage créatif du styliste Gianfranco Ferré, ce génie des motifs géométriques qui avait fondé sa propre maison de couture en 1976, se retrouve dans l’attention portée aux détails du mobilier. La collection pour la maison privilégie souvent les tissus pour homme au chic britannique tels que le twill, le prince-de-galles, les fines rayures. On trouve aussi beaucoup de cuir et de nubuck.  

 

Hermès Maison

 

En haut à gauche: chaise Equis. En bas à gauche: table d'appoint Les Trotteuses. A droite: tapis Cordélie Tremplin. Collection Hermès.

 

Initiées en 2011, toutes les créations d’ Hermès pour la maison ont en commun l’humilité stylistique, l’intemporalité et la malice. Meubles, tapis, plaids, coussins, accessoires: c’est l’évidence de la ligne et sa simplicité qui font l’âme des collections pour l’intérieur. Elles portent le geste de l’artisan, si cher à la maison fondée en 1837. Si le cuir est bien évidemment très présent dans les collections, on trouve aussi de nombreuses références au monde équestre.

 

Louis Vuitton Objets Nomades

 

En haut: Chaise longue design Marcel Wanders. En bas à gauche: Tabouret design Atelier Oï. En bas à droite: chaise Concertina, design Raw Edges. Collection Louis Vuitton, Objets Nomades.

 

Fondée au XIXe siècle par Louis Vuitton, ex-apprenti chez un layetier-emballeur-malletier, la marque Louis Vuitton se fit d’abord connaître dans la maroquinerie de luxe et les bagages avant de se lancer dans la mode en 1998. Depuis 2012, Louis Vuitton invite de célèbres designers du monde entier à imaginer des meubles de voyage – innovants et fonctionnels – pour sa collection Objets Nomades. Du hamac au tabouret pliable, du fauteuil au paravent, chaque objet en édition limitée, numérotée et signée repousse et dépasse les limites du cuir pour mettre en valeur l’artisanat complexe et l’innovation créative de la maison. 

 

Diesel Living

 

En haut à gauche: Iron Maiden. En bas à droite: parquet Cut off. À droite: cuisine en métal et verre. Collection Diesel Living.

 

Connue depuis 1978 pour ses jeans et ses vêtements de prêt-à-porter, la marque Diesel s’est lancée en 2008 dans l’aménagement d’intérieur avec une collection de tissus. Depuis, l’offre de produits s’est élargie à tous les domaines de l’habitat.  Meubles, luminaires, cuisines, salles de bain, parquets, carrelage… font désormais partie du catalogue Diesel Living. Un univers complet que la marque de mode a pu créé en s’associant avec des spécialistes reconnues dans leur domaine de compétences comme l’entreprise Moroso (pour le mobilier) ou Scavolini (pour la cuisine et la salle de bain). Tous les produits proposés s’inspirent de l’esthétique industrielle et de la culture pop. Ils traduisent une vision du monde décontractée, désinvolte et énigmatique.

 



Partager cet article