Lifestyle

Gogues en vogue

06 Oct 2020

Les toilettes sont un indétrônable lieu de l’intime. Alors que leur fonction première est commune à l’humanité tout entière, il n’en va pas de même de leur forme! Petit tour du monde des lieux d’aisance.

 

Du simple trou creusé dans le sol aux WC japonais les plus hightech, en passant par les latrines, les vespasiennes ou l’invention de la chasse d’eau, l’humanité n’a jamais été à court d’innovations pour améliorer l’hygiène et le confort des toilettes. Normal, quand on sait que le temps qu’on y passe équivaut, grosso modo, à 3 ans d’une vie!

 

Ça reste pourtant un sujet de gêne dont on parle à mots couverts, voire un tabou dans certaines cultures. Preuve en est la richesse des euphémismes et le nombre d’expressions plus ou moins fleuries permettant d’en édulcorer la réalité: le p’tit coin, les commodités, les sanitaires, les lieux d’aisance, les cabinets, les sanisettes, les gogues, le petit endroit, les waters, le trône… Et en matière de pudibonderie, mictions et excrétions sont un sujet d’embarras qui dépasse de loin celui du sexe. «On peut coucher le premier soir, mais, à ma connaissance, personne ne laisse la porte des toilettes ouverte le premier soir», comme le souligne la chroniqueuse Maïa Mazaurette.

 

Cependant, outre leur fonction excrétoire, les toilettes sont un des derniers havres de paix et d’indisponibilité où l’on peut se retirer pour méditer, lire ou encore pleurer. Un lieu de repli stratégique où, paradoxalement, personne n’ose venir nous faire ch… Alors que l’exhibition à outrance tend aujourd’hui à s’imposer comme un mode d’expression incontournable d’identité sociale, les WC sont un des rares espaces domestiques que les accros du selfie, blogueurs et autres instaddict ne nous infligent pas à longueur de post.

 

 

© Brian O Tuma Architects

Un espace WC cosy réalisé par Brian O Tuma Architects (Battersea House)

 

En matière de «ouatères», cultures, modes, éducation, morale et niveau de développement soulèvent d’importantes différences de par le monde pouvant donner lieu à d’épiques expériences.  Pour n’en citer que quelques-unes : les cuvettes allemandes à fond plat qui, si elles permettent une instructive inspection des selles, s’avèrent être un vrai casse-tête lorsqu’il s’agit d’uriner debout. La coutume du morning job en Inde (où la défécation en plein air est une pratique tellement ancrée qu’elle perdure malgré l’installation de sanitaires). L’inversion du sens d’utilisation dans les WC à la turque asiatiques qui réservent bien des surprises à l’usager occidental ayant pour habitude de s’installer face à la porte…

 

Les tourments sensoriels qu’occasionne l’émission de nos besoins naturels sont également une affaire de culture. En Occident, les odeurs que l’on s’évertue à masquer à coup de désodorisants en tout genre arrivent en haut du palmarès, tandis que les Japonais font la chasse aux émissions sonores par la diffusion de bruitage ou de musique.

 


  • Toilettes “à la japonaise” Numi de Kohler. Le WC est équipé de haut-parleurs intégrés et fonctionne avec Amazon Alexa, permettant aux utilisateurs d’utiliser des commandes vocales pour lire de la musique ou s’informer de la météo. Numi peut également ouvrir l’abattant à votre place lorsque vous vous approchez des toilettes et le fermer une fois que vous avez terminé.


  • Cuvette à fond plat Subway 2.0. Villeroy & Boch.

Qu’elles nous inspirent du dégoût ou de l’amusement, il n’en reste pas moins que les toilettes sont souvent des curiosités culturelles. De nombreux hôtels, bars et restaurants font appel à des designers de talent pour créer des petits coins qui interpellent le visiteur. Le sérieux Lonely Planet a même édité un guide qui recense les plus spectaculaires WC à travers le monde (Toilets: a spotter’guide).  Car oui! le plus simple des gestes quotidiens peut aussi devenir une expérience hors norme… 

 

  • ©Steinar Skaar / Statens vegvesen

    Les toilettes Ureddplassen offrent une vue imprenable sur la mer de Norvège.


  • WC aux couleurs helvétiques de la cabane Segantini en Haute-Engadine.


  • Toilettes double, restaurant Très Honoré Paris.


  • Origine, les très organiques toilettes du restaurant La Felicità à Paris réalisées par Trone


  • Lapee, le tout premier urinoire pour les femmes à utiliser en plein air.


  • Toilettes du bar Sketch, Londres.



TAGS : ,
Partager cet article