Deco

Réussir sa déco en noir et blanc

01 Sep 2017

Black or White ? On ne choisit pas et on opte pour des intérieurs à l’élégance intemporelle. A condition qu’ils aient de la personnalité.

Du noir pour donner de l’intensité et souligner les éléments architecturaux. Du blanc pour souffler de la fraîcheur et agrandir la sensation d’espace. Quand le noir et le blanc se rencontrent, c’est pour donner des intérieurs sensuels à l’élégance éternelle, que ce soit dans la chambre, au salon, dans la cuisine ou dans la salle de bains. Avantage en effet, la combinaison entre ces deux « non couleurs » dépassent les modes et s’adaptent à de nombreux intérieurs: classique, moderne, graphique, douillet…

Mais s’il s’agit d’une valeur sûre, elle peut aussi aboutir à des décors d’une grande banalité, sans âme ni signe distinctif.

A suivre quelques exemples de déco en noir et blanc auxquels les architectures ont su donner du caractère et de la personnalité.

 

  • © Catherine Gailloud parue dans Espaces contemporains n°3- 2017.

    Bon point: les alignements parfaits dans la composition. Canapé Met, design Piero Lissoni pour Cassina. Fauteuils Plywood Group LCM, design Charles & Ray Eames édité par Vitra. Rangements USM.

  • © House Doctor.

    Bon point: les matières épaisses. Luminaire Wall Lamp Club et mobilier de la marque House Doctor.

  • Photo parue dans Espaces contemporains n° 4-2008

    Bon point: le décor minimaliste. Fauteuils Barcelona, design Mies van der Rhoe, édition Knoll.

  • © Studio Erick Saillet.

    Bon point: le mélange des formes et des styles. Tapis Nanimarquina, fauteuils Moroso et tableau Etienne Cail présentés dans le showroom de la décoratrice lyonnaise Claude Cartier.

  • © Meridiani.

    Bon point: la juxtaposition de motifs graphiques dans une salle à manger cossue. Table Owen et chaises Odette de Meridiani.

  • © Au fil des couleurs

    Bon point: la juxtaposition de motifs graphiques dans une salle à manger décontractée. Papier peint Au fil des couleurs. Chaise Gentle, design Front pour Porro.

  • © Hôtel Emilie

    Bon point: la juxtaposition de motifs graphiques dans une chambre. Rideaux, papier peint et moquette présentent des motifs géométriques différents. Chambre de l’hôtel Emilie à Paris.

  • © Corine Cuendet parue dans Espaces contemporains n°6- 2011

    Bon point: le sol en béton ciré de couleur anthracite foncé. Suspensions Nur d’Ernesto Gismondi pour Artemide, chaises Panton de Vitra. Table Big Irony de Mauricio Perregalli pour Zeus.

  • © Léo Fabrizio parue dans Espaces contemporains n°2-2015

    Bon point: l’usage de matériaux authentiques. Le sol de l’escalier est en pierre naturelle noire. Une réalisation Counson Architectes.

  • © Félix Forest parue dans Espaces contemporains n°5-2014

    Bon point: la vieille porte en bois peinte en noire. Ambiance signée Sarah Lavoine à qui l’on doit également les miroirs.

  • © Catherine Gailloud parue dans Espaces contemporains n°5- 2015

    Bon point: les tableaux posés sur la tête de lit et non pas suspendus au mur. Un intérieur de l’architecte et collectionneur Yvan Prokesch. Tableaux de Robert Longo.

  • © Corine Cuendet parue dans Espaces contemporains n°6- 2011

    Bon point: le déséquilibre entre noir et blanc. Dans cette chambre en mezzanine trône le fauteuil Nemo de Fabio Novembre pour Driade.



Partager cet article