Actus

Rencontre avec India Mahdavi

04 Fév 2019

Personnalité singulière internationalement reconnue, la designer et architecte d’intérieur India Mahdavi donnera une conférence mardi 19 février dans le cadre des Talking Heads.

 

Miami, New York, voire Siwa (une oasis lointaine du désert égyptien) ? Inutile de voyager si loin pour se faire une idée du travail de l’architecte d’intérieur, designer, scénographe et éditrice de meubles India Mahdavi. Il suffit d’aller voir la boutique Ladurée qu’elle s’est chargée de concevoir à l’hôtel des Bergues de Genève. On y voit comment elle a marié ces deux monuments du chic.

 

 

Boutique Ladurée à Genève

 

À vrai dire, l’univers chamarré d’India Mahdavi échappe à toute définition. Elle se défend bien, en effet, d’avoir un « style » instantanément identifiable. Pour elle qui voulait faire du cinéma, chaque projet d’architecture d’intérieur est comme un scénario spécialement conçu pour correspondre aux lieux et aux souhaits de ses clients. Que la presse, ou elle-même, les qualifie de glamour, chic, cosy, néo-baroques, maximalistes, chic-nomades, audacieux ou polychromes, ils lui ont en tout cas valu en quelques années une renommée internationale.

Fille d’un père iranien et d’une mère anglo-égyptienne nonconformistes et d’esprit nomade, qui l’ont nécessairement influencée, India Mahdavi a aussi été imprégnée par la culture des pays dans lesquels elle a grandi : Iran, États-Unis, Allemagne et France.

 

Après ses études, elle travaille pour Joseph, un des « papes » du stylisme londonien, puis pour le célèbre décorateur Christian Liaigre, chez lequel elle « fait ses gammes » et dont elle devient la directrice artistique. Sept ans et un bébé plus tard, la créatrice armée d’« une volonté de conquistador et d’une vision de poète » se met à son compte. Elle est désormais installée à Paris. Enfin… à sa manière ! « Parfois, je me sens comme une plante en pot dont le pot est devenu trop petit », explique-t-elle en effet avec pittoresque dans une interview.

Pour mieux connaître les créations très personnelles d’India Madhavi, il est tout à fait recommandé d’aller entendre cette conteuse née « raconter des histoires » lors de la conférence qu’elle donnera prochainement à la Head-Genève.

 

EN PRATIQUE:

Le 19 février à 18h30

Nouveau Campus Head, av de Châtelaine 7, bâtiment H, 1203 Genève

 

 


  • Portrait d’India Mahdavi


  • Tabouret Bishop en céramique. Fauteuil Gelato.


  • Cendrier Smoking.


  • Le restaurant-bar The Gallery at sketch à Londres


  • Side table pour Louis Vuitton


  • Coussins design India Madhavi



Partager cet article