Maison Pratique

Quand les placards en jettent

22 Sep 2020

Dès que l’utile devient décoratif, les rangements ne se dissimulent plus. Zoom sur cinq placards originaux qui font la part belle à la couleur.

 

Quand on pense espaces de rangement, on pense souvent placards collés contre un mur ou nichés dans un recoin. On privilégie l’agencement des espaces de stockage dans les places perdues. On aménage les zones de l’habitat inutilisables, comme les espaces en soupente et les dessous d’escalier, pour faire du rangement.

 

Le placard encastré intégré aux murs est en général privilégié. Ne laissant aucune partie en retrait du mur,  il prend l’aspect d’une paroi verticale et séduit par sa discrétion.

 

Pourtant, certains architectes optent pour des modèles de rangement fermé totalement différents. Ceux-ci ont pour fonction – comme n’importe quel placard – de désencombrer les sols en évitant de recourir à des meubles type armoire, buffet ou commode. Mais ils servent aussi à structurer l’espace.

 

Le placard devient alors un élément fort de l’architecture. Il est ce qui qualifie l’espace et donne une identité au décor. Démonstration avec cinq placards qui en jettent !

 

1/ Le placard couloir

 

© Photo Alan Hasoo. Parution C&R 2020

Placard couloirs

 

Ici un meuble paroi  de couleur bleue dessert en rangement la cuisine (avec un espace pour le réfrigérateur), la salle à manger (avec un vaisselier), le salon (avec une bibliothèque) et l’entrée (avec un placard à chaussures). Offrant d’importants espaces de stockage, il ménage aussi des passages pour la circulation d’une pièce à l’autre. Il intègre même une porte qui donne accès à la cave. Maison à Corseaux. Architecte: Bureau BrissonReportage complet à découvrir dans l’édition de novembre 2020 de Construction&Rénovation

 

 

2/ Le placard entrée

 

© Mads Mogensen. Parution EC2/2019.

Placard entrée

 

Ici un grand rideau style brasserie française assorti aux tentures de fenêtre protège de l’air tout en créant une zone d’entrée séparée et feutrée. L’entrée est également délimitée par deux parois de rangement anthracite. La première paroi, côté hall, abrite une garde-robe. La deuxième paroi, côté salon, est constituée d’une étagère allant du sol au plafond ce qui permet de ranger et d’exposer divers objets. Maison à Craven Hill News (Londres) Architecte: Marie-Isabel de Monseignat.

 

3/ Le placard filant

 

©Benoit Fougeirol, parution EC2/2018

Placard filant.

 

Ce meuble de rangement vert-gris à hauteur constante est relativement étroit. Sa particularité est de se dérouler en continu le long des murs de plusieurs pièces. Comme une sorte de ruban, il parcourt ainsi la chambre, le salon et le hall d’entrée.  L’effet visuel recherché est de relier les pièces entre elles. Côté matériaux, le meuble  se compose de panneaux de bois laqué. Par endroits, ces panneaux sont remplacés par des niches éclairées en bois massif qui font office de bibliothèque et d’espaces de rangement. Appartement à Paris. Architectes: Paolo Amaldi et Federico Neder .

 

4/ Le placard banquette

 

  • ©Filippo Poli

  • ©Filippo Poli

Unité de stockage dont la partie basse forme un L et ménage un banc. Un rebord de fenêtre très profond – intégré au placard- permet de s’asseoir en hauteur pour profiter de la vue. Les placards du haut au ton bleu clair permettent de stocker les manteaux, les caissons du bas couleur bois sont destinés aux chaussures. Appartement à Vilanova i la Geltrú (Espagne). Architectes: Cavaa. 

 

 

5/ L’armoire cabine

 

Armoire cabine.

 

Un volume  cintré comme une armoire mais des parois fixes comme un placard… Cette unité de stockage corail mixent les codes. Dans cette cuisine, elle est utilisée pour dissimuler des WC invités mais on peut s’en inspirer pour créer un rangement original. L’effet visuel est d’autant plus réussi que le plafond est haut (4 mètres). Appartement In Born à Barcelone. Architectes:  Casa Colombo et Serboli Architecture.       

 



Partager cet article