Deco

Comment utiliser les paravents

17 Août 2017

Ecran permettant de suggérer une frontière entre les espaces tout en enrichissant le décor, le paravent revient au goût du jour.

 

D’après la légende chinoise, le paravent protégerait des esprits maléfiques car, comme chacun sait, ceux-là sont seulement capables de se mouvoir en ligne droite… Outre ce rôle de gri-gri, cet accessoire en forme d’écran venu du fond des âges – il date de deux cents ans avant Jésus-Christ – a toujours su assurer des fonctions pratiques. Le paravent n’a jamais eu pour vocation à être un cache-fourbi poussiéreux. Il a longtemps servi à camoufler pour préserver l’intimité ou occulter ce qui était trop prosaïque.

Depuis le début du XXe siècle, les grands noms du design l’ont débarrassé de son image bourgeoise et orientaliste. Parmi ces signatures, Josef Hoffmann, Jean-Michel Frank, Eileen Gray, Hermann Miller, Piero Fornasetti, Garouste et Bonetti, Verner Panton, Gaetano Pesce, Philippe Starck et Jean Nouvel. L’enthousiasme des créateurs actuels montre que les paravents retrouvent une place et une utilité. Dans les intérieurs d’aujourd’hui, ils jouent souvent la fonction essentielle de moduleur d’espace (comme d’autres systèmes de séparation du reste) mais assument parfois un rôle purement décoratif.

A noter qu’ils peuvent être positionnés dans les pièces de nombreuses manières comme l’illustrent les exemples ci-dessous.

 

  • ©Zilenzio

    Autour d’un bureau. Les paravents acoustiques permettent de créer des bulles pour la concentration. Ici le modèle Focus de Zilenzio.

  • © Arflex

    Dans un angle. Ici, le paravent vient habiller le coin du salon de sa présence à la fois discrète et décorative. Modèle Claudine de Arflex.

  • © Dimore Studio

    Pour délimiter la circulation. C’est aux décorateurs de Dimore Studio que l’on doit le paravent 070. Il permet de définir un passage entre la fenêtre et la porte située à droite de la photo.

  • © Arflex

    En tête de lit. Placer un paravent à l’arrière d’un couchage donne du cachet à la chambre. Certains modèles de lit intègrent d’office un paravent, c’est le cas ici avec le modèle Palazzo d’Arflex.

  • © Frédéric Sicard

    Contre un mur. L’architecte d’intérieur Frédéric Sicard est l’auteur de ce spectaculaire paravent qui joue les papiers peints.

  • © Eileen Gray Classicon

    En guise de store. C’est devant une fenêtre que prend place le célèbre paravent Brick Screen dessiné par Eileen Gray au début du XXe siècle. Il protège de la lumière et des regards extérieurs. Il est réédité par Classicon.

  • © Dimore Studio

    Comme un tableau. Une belle idée des décorateurs de Dimore Studio dont on connaît le goût pour le mélange de styles et l’opulence du passé: les panneaux de ce paravent ancien ont été abrités dans un habitacle transparent puis suspendus aux murs à la manière d’une œuvre d’art.

  • © Cole Italia

    En séparation. En jouant avec des panneaux d’allure et de forme différentes, le paravent Opto édité par Cole Italia permet de séparer deux espaces de manière ludique.

  • © Makro Bathroom Concept

    Autour du lavabo. Que ce soit dans une salle de bains ou dans une chambre, le paravent abrite des regards durant la toilette. Ici shade de Makro Bathroom Concept.



Partager cet article