Actus

Les nominés du Prix Piguet Galland

21 Sep 2017

En attendant le nom du gagnant dimanche 1er octobre, aperçu des nominés retenus par ce concours de design écologique 100% suisse.

 

Pour la deuxième année consécutive la banque Piguet Galland attribue un prix à un objet ou un meuble de design suisse éco-responsable. Il recompense ainsi un produit répondant aux critères du développement durable et à des valeurs éthiques, tout en véhiculant l’esthétique et le substrat culturel d’un design contemporain de qualité.  L’identité suisse du projet – qui est un critère capital dans ce concours – s’applique au designer, au fabricant, à la maison d’édition, voire à l’initiateur.

 

Le jury d’experts sélectionnés par la Banque Piguet Galland, l’Association Design Days et le magazine Espaces contemporains, a d’ores et déjà retenu huit projets lors de l’avant-dernière étape de selection. Ces produits seront exposés aux Design Days du 28 septembre au 1er octobre.

 

Le nom du gagnant sera annoncé dimanche en presence du designer Claudio Colucci et d’Olivier Calloud, CEO de la banque Piguet Galland.  En attendant, apercu des projets préselectionnés.

 

  • Processed with VSCO

    La lampe de lecture W de l’atelier niklaus & laurentino valorise un matériau qui est la plus part du temps détruit car trop onéreux à transformer : la laine Suisse, www.niklaus-laurentino.ch


  • Foam Me découle de la fascination de Cécile Diama Samb et Manon Portera pour la mousse de polyuréthane, un matériau utilisé dans le monde de la construction et pour la fabrication de sièges et de matelas. Ici c’est du polyuréthane recyclé qui est utilisé.


  • Lors de la conception des lampes en feuille de métal Metallo Dolce, Giulio Parini a pris en compte tout le cycle de vie du produit: utilisation de peu de matériau, packaging plat pour une distribution et un stockage légers, recyclage…

  • © Ella Bats et Baptiste Coulon

    Mae Gutierrez a conçu des lunettes éco-responsables qui peuvent être « raccommodées » lorsqu’on les casse avec des chutes provenant de lunettes cassées ou de chutes d’autres lunettes.


  • Si les documents électroniques sont souvent indispensables pour se repérer dans la nature ou lire des documents de voyage, leur chargement pose souvent problème loin de la civilisation. La Micro Wind Turbine constitue une solution qui fonctionne même de nuit ou dans des conditions difficiles. Design Nils Ferber.


  • Le coucou de Soren Henrichsen est produit localement avec du bois suisse. Il obéit à une démarche éco responsable globale. Son emballage en carton estpar exemple produit dans le canton de vaud, https://sorenhenrichsen.com/


  • Instinct est un système de vêtement sportif innovant. Seuls des fils en bobine sont utilisés dans sa fabrication, ce qui permet de diminuer les déchets de production de 60%. L’ensemble est fabriqué en fibres recyclées. Design Ulysse Martel, www.ulyssemartel.com


  • Yugen Stoneware s’est inspiré des emballages plastiques de snacks pour produire ces accessoires de table. Au lieu du plastique transparent, elle introduit une matière hétérogène, granulaire, composite, qui évoque du fer oxydé ou encore des vestiges archéologiques sous-marins, www.offhause.allyou.net



Partager cet article