Inspirations

Les multiples facettes du béton

31 Oct 2017

Le béton dans tous ses états. 

Décrié pour son aspect gris et morne, en référence notamment à l’architecture d’après-guerre, le béton revient au goût du jour et pour cause : par des techniques et des traitements spéciaux de la surface et de la masse, il offre des aspects quasi illimités. Avec un retour à l’ornementation en architecture, les architectes explorent aujourd’hui l’infinie variété de ses possibilités. Devenu tendance, ce matériau s’invite aussi dans le monde du design: on trouve ainsi de la vaisselle fine de quelques millimètres en béton, des bijoux, du mobilier et même des textiles en béton, tels que des rideaux!

 

  • © MARCEL KULTSCHER PARUE DANS EC2/2015

    Mélange de béton brut et mat.

    Maison dont la structure est d’une régularité très visible. Façade en béton brut et mat de couleur blanche. Architecte : Inès Lamunière et Vincent Mas Durbec.

  • © THOMAS JANTSCHER

    Un béton lisse et homogène.

    Les techniques pratiquées par l’architecte Pierre-Alain Dupraz à l’école de Prangins ont permis de réaliser des murs d’une élégance rare. Les murs intérieurs, très lisses, ont été réalisés grâce à l’utilisation de banches métalliques. Les façades, plus rugueuses, ont été coffrées avec de simples planches en bois plaquées sur des banches métalliques de cinq mètres de hauteur: aucune ligne horizontale n’apparaît ainsi sur le béton et la surface révèle un béton régulier et homogène. Avec ces panneaux très longs et ancrés en haut à la dalle de toiture, les trous d’écarteurs visibles ont été évités.

  • © LÉO FABRIZIO PARUE DANS EC5/2017

    Les coffrages dessinent de multiples motifs

    Les incidents géométriques délibérés de la construction constituent la richesse spatiale de cette villa. La résille du calepinage des panneaux de coffrage rencontre la trame des perforations. Architecte: Jean-Paul Jaccaud

  • © LIONEL HENRIOD PARUE DANS EC6/2012

    Les coffrages dessinent de multiples motifs

    Structure en béton brut caractérisée par une toiture en zigzag avec deux bandeaux vitrés intégrés qui fonctionnent comme des puits de lumière. Architecte: Raphaël Nussbaumer.

  • © MARTIN GUGGISBERG PARUE DANS EC1/2012

    Les coffrages dessinent de multiples motifs

    On a évidé cette construction traditionnelle pour construire à l’intérieur une structure autonome en béton. Le béton y apparaît comme du lambris. Architecte: Buchner Bründler

  • © FRANCESCA GIOVANELLI PARUE DANS EC1/2012

    Quand le béton révèle sa matière brute

    Monolithe massif implanté sur une pente douce dont le parement est du béton désactivé. La rampe aménagée au sud-est donne accès aux pièces à vivre. Architecte: Eugen Eisenhut.

  • © CORINNE CUENDET PARUE DANS C&R 2015

    Quand le béton révèle sa matière brute

    Sur cette villa, de spectaculaires avant-toits de 3 mètres de profondeur sont maintenus en porte-à-faux. À l’extérieur le béton a été bouchardé, c’est-à-dire frappé avec un marteau afin d’enlever la laitance du matériau et de mettre en valeur ses agrégats. Architecte : Pont 12.

  • © FRED HATT

    Empreintes et architecture expressive

    Cette maison-atelier à Scharans (Grisons), réalisée par l’architecte Valerio Olgiati, présente en façades des ornementations de différentes tailles en forme d’étoiles rondes en relief. À cet effet, des éléments de coffrage en bois sculptés de manière artisanale ont été utilisés.

  • © RENAUD MARION PARUE DANS EC2/2013

    Quand le colorant vient vêtir le béton

    La chaux brun foncé accentue la puissante matérialité du volume suspendu. Posée directement sur le béton, elle offre des reflets changeants au gré de la lumière naturelle. Architectes: Antonio et Daniela Carneiro.

  • © THOMAS JANTSCHER PARUE DANS EC2/2007

    Quand le colorant vient vêtir le béton

    Décollé du sol, découpé de vastes baies rectangulaires, ce monolithe sans volets ni avant-toit semble flotter dans les airs. Le crépi minéral dans un gris doux adoucit la façade. Architectes: Françoise Rey et Pierre de Almeida.

  • © CORINNE CUENDET PARUE DANS EC5/2012

    Les nuances du béton teinté dans la masse

    Pour répondre aux contraintes topogra- phiques, les architectes ont conçu un projet où le bâtiment forme deux strates horizontales qui viennent s’insérer dans le paysage. Façade en béton apparent teinté en vert pastel. Architecte: Jean-Luc Thibaud.

  • © FRANCESCA GIOVANELLI PARUE DANS EC2/2007

    Les nuances du béton teinté dans la masse

    Avec ses compartiments aux lignes tendues en béton noir teinté à l’oxyde de fer, ce monolithe s’apparente à un onyx sculpté posé en pleine nature. Architectes : Britta-Huppert et Francesco Buzzi.

  • © Fred Hatt

    Les nuances du béton teinté dans la masse

    Immeuble d’habitation à Samedan (Grisons), Mierta & Kurt Lazzarini Architekten. Plusieurs bétons de mélanges de couleurs différents ont été coulés alternativement en couches irrégulières, pour donner cet effet de «vagues».

  • © FLORIAN KLEINEFENN

    Les nuances du béton teinté dans la masse

    Dans le sud de la France, ce monolithe s’appuie sur un petit mas provençal traditionnel. Le béton a été teinté dans la masse puis a reçu une légère lasure mate incolore imperméabilisante. Architecte: Arthur Ozenne.



Partager cet article