Advertisement

Actus

Milan design week: le programme du Fuorisalone 2018

06 Avr 2018

Milan est un vivier de la création tout au long de l’année. Mais c’est en avril que la ville devient la capitale mondiale du design pour les milliers de nomades venus découvrir la pléthore d’événements du Salone del mobile et du Fuorisalone (les expos hors de la foire). Aperçu du programme qui se tiendra du 17 au 22 avril.

 

  1. LES GRANDS QUARTIERS CONSACRES AU DESIGN DANS LE FUORISALONE.

 

 


  • Ventura Centrale/ Pour la deuxième année consécutive, les entrepôts abandonnés de la gare centrale sont ouverts au public pendant la Design Week. L’occasion de découvrir un mélange de marques – émergentes et établies – dans des lieux atypiques. Eileen Fisher présente « DesignWork », une exposition curatée par la célèbre tendanceuse Li Edelkoort, et un projet de Fabrica.


  • Brera/ Ancien quartier des artistes, il s’étend autour de la rue du même nom, dans la zone comprise entre les anciennes enceintes romaine et médiévale. Propices aux rencontres, ses ruelles étroites sont ponctuées de boutiques et de galeries à la mode. Cette année, plusieurs expositions s’annoncent prometteuses dont celle de Kvadrat, de Nodus et des designers qui montent comme Cristina Celestino et Lee Broom. À ne pas rater, le Brera Design Appartment qui présente la première collection « Souvenir Milano », et l’installation de Vitra à La Pelota (Via Palermo 10) curatée par Robert Stadler. Le lieu à lui seul vaut déjà le détour.


  • Ventura Future/ Dans le quartier de Loreto, trois lieux sont investis pour la première fois: la galerie Loft, le FuturDome (l’ancien lieu de rencontres du mouvement futuriste) et l’ancienne faculté de pharmacie. Du big data aux réseaux complexes, de la gestion des ressources aux problèmes de santé, Ventura Future présente un design tourné vers l’avenir et pensé par les grandes écoles de design.


  • San Babila ++ / Dans cette zone très centrale et commerçante, de beaux showrooms des grandes marques de design sont concentrés Via Durini et Corso Monforte. Ils exposent des produits qui ne sont pas forcément présentés dans la foire. Non loin de là, le Palazzo Isimbardi accueille une installation de Philip K Smith III et Cos, et le Palazzo Serbelloni une exposition de Swarowski ; la Villa Mozart propose un parcours entre design et artisanat d’excellence. L’occasion unique de visiter ces palais d’exception.


  • La Zona Tortona. Ce quartier n’est plus aussi intéressant qu’il l’a été par le passé. Néanmoins SuperStudio reste un rendez-vous incontournable. Sous la thématique « only the best » cet espace industriel réunit plusieurs expositions dont le Superloft, un appartement cool et éclectique imaginé par Cappellini, une grande mise en scène dédiée au design japonais avec des installations de Nendo et Kengo Kuma, ainsi que des travaux sur les textures et les matériaux. Autour du Superstudio, la zona Tortona réserve d’autres surprises, notamment le Swiss Design District.


  • Cinque Vie/ Derrière le Duomo, le quartier le plus ancien de Milan réunit cinq rues en un seul point. Cet itinéraire historique composé d’un labyrinthe de rues étroites, d’églises, de cloîtres et de cours privées se tourne vers le design et l’art contemporain pendant la semaine du Salon. Bien que peu étendu, il offre aux visiteurs la possibilité de découvrir un design expérimental qui explore des problématiques autour de la production. À ne pas rater, l’installation Arcadia (Via Correnti 14) qui recrée la magie du Schloss Hollenegg en Autriche et la cinquantaine d’exposants regroupés au très baroque Palazzo Litta.

2. LES GALERIES CÉLÈBRES

 

Chez Rossana Orlandi

 

Les principaux lieux privés réunissant des collections au Fuorisalone sont:

 

Nilufar Gallery/ Via della Spiga 32. Metro Montenapoleone/ Exposition « Chez Nina », un projet d’India Mahdavi.

 

Nilufar Depot/ Viale Lancetti 34. Metro Repubblica/ Exposition sur Lina Bo Bardi et Giancarlo Palanti (1948-1951).

 

Leclettico/ Via S. Gregorio 39. Metro Centrale/ Un lieu incroyable qui propose une approche pluridisciplinaire du design et mélange vintage et contemporain.

 

Rossana Orlandi/Via Matteo Bandello 14/16. Metro Conciliazone/ Jeunes designers et labels du monde entier grouillent dans ce lieu incontournable de la Design Week milanaise. Ni rater pas ce que présente le romand Nov Gallery.

 

Dimore Gallery/ Via Solferino 11. quartier de Brera/ L’univers coloré de Dimore Studio, l’un des duos de décorateurs les plus en vogue du moment.

 

Six-gallery/ Via Scaldasole 7. Metro Porta Genova ou S. Agostino/ Exposition spéciale Quincoces-Drago

 

 

 

3. LES LIEUX DE CULTURE QUI MÉRITENT UN DÉTOUR

 


  • La Triennale de Milano/ Viale Alemagna 6. Metro Cadorna/ Chaque année, à l’occasion du Salon, l’incontournable musée de design présente sa nouvelle installation. Elle explore cette fois le design italien sous l’angle politique, historique et économique. Beaucoup d’entreprises investissent également les lieux.


  • Fondation Prada/ Largo Isarco 2/ Malgré sa position excentrée, ce nouveau lieu dédié à l’art contemporain vaut le détour. Une ancienne distillerie transformée de manière audacieuse par l’architecte néerlandais Rem Koolhaas dont la tour recouverte de feuilles d’or agit comme un phare. Le dernier bâtiment de la Fondation ouvrira ses portes pendant le Salon, le 20 avril.

  • Photo : Francesca Moscheni

    Pirelli HangarBiccoca/ Via Chiese 2/ Également excentrée, cette ancienne usine de locomotives transformée en centre d’art constitue un des plus grands espaces d’exposition d’Europe. Il abrite de façon permanente l’imposante installation d’Anselm Kiefer « The Seven Heavenly Palaces ». L’entrée est gratuite et les médiateurs sont disponibles pour aider le public à se connecter au monde de l’art.


  • Fondation Castiglioni/ Piazza Castello 27/ Le musée s’articule autour de l’atelier dans lequel Achille Castiglioni travailla de 1962 à 2002. Il abrite des prototypes et des pièces de design uniques qui racontent l’univers créatif de ce génie du design. L’exposition « 100×100 Achille » est ouverte jusqu’au 30 avril.


  • Fondation Vico Magistretti/ Via Conservatorio 20/ 
Un autre atelier transformé en musée qui vise le grand public et affiche non seulement des objets conçus par l’architecte, mais aussi le processus de conception qui a conduit à leur création ; le tout à travers des documents d’archives.

  • Photo : Francesca Moscheni

    Église San Francesco d’Assisi de Gio Ponti/ Via Paolo Giovio/ Cette œuvre d’exception, un peu méconnue, fut bâtie en 1964. Elle organise une sorte de scène urbaine pour les rituels religieux. Sa façade à quatre fenêtres ouvertes sur le ciel réitère la forme préférée de Gio Ponti : le diamant.


  • Villa Borsani/ Varedo, au nord de Milan/ Rare exemple du travail de l’architecte et designer Osvaldo Borsani, la Villa Borsani offre un mélange fascinant de styles, au croisement des deux approches complémentaires du design italien : le traditionalisme et le modernisme. L’endroit peut être visité du 16 au 20 avril sur réservation sur le site www.eventbrite.com.

Pour découvrir le programme suisse cliquez ici.

 



Partager cet article