Actus

Liu Bolin, artiste de l’absence

29 Nov 2018

Dans ses photographies grand format, Liu Bolin se met en scène pour mieux disparaître. Le musée de l’Elysée présente pour la première fois le travail de l’artiste chinois engagé jusqu’au 27 janvier.

 

Liu Bolin est devenu connu du grand public grâce à la campagne publicitaire de la marque de doudounes de luxe Moncler pour laquelle Liu Bolin a posé devant l’objectif d’Annie Leibovitz. Tournées en Islande au milieu des glaciers, les images sublimes de la célèbre photographe américaine ont fait le tour des magazines. Une manière de plus pour l’artiste chinois de mettre les questions environnementales au cœur du débat.

 

En effet Liu Bolin dénonce régulièrement les actions de l’humain sur la nature, ainsi que l’arrivée de l’hyperconsommation en Chine ou les dérives de son  gouvernement. À la frontière entre performance et photographie, ses travaux ont été exposés dans le monde entier, une cinquantaine de tirages sont présentés pour la première fois dans un musée en Suisse, au Musée de l’Elysée.

 

Surnommé “l’homme invisible”, Liu Bolin est connu pour ses photos grand format où il se fond dans le contexte avec l’aide précieuse de ses peintres assistants. Chaque œuvre interpelle le visiteur et l’invite à décrypter l’image en dépassant les apparences pour parvenir à décoder le contenu.

 

Depuis quelques années, l’artiste caméléon dévoile les secrets de fabrication de ses performances en exposant les costumes mimétiques qu’il a revêtus ou en filmant le processus de réalisation. Une manière de plus de déjouer les apparences.

 

En pratique:

Liu Bolin. Le Théâtre des apparences

Jusqu’au 27 janvier 2019

Musée de l’Elysée, Lausanne

 

  • © Liu Bolin / Courtesy Galerie Paris-Beijing

    Mobile Phones, de la série « Hiding in the City », 2012

  • © Liu Bolin / Courtesy Galerie Paris-Beijing

    Liu Bolin, Road Block, de la série « Hiding in the City », 2007

  • © Liu Bolin / Courtesy Galerie Paris-Beijing

    Liu Bolin, Water Crisis, de la série « Hiding in the City », 2013

  • © Liu Bolin / Courtesy Galerie Paris-Beijing Liu

    Liu Bolin, Panda, de la série « Hiding in the City », 2011

  • © Liu Bolin / Courtesy Galerie Paris-Beijing

    Liu Bolin, The Laid-off Workers, de la série « Hiding in the City », 2006


  • Liu Bolin, Your World, de la série « Hiding in the City », 2014

  • © Liu Bolin / Courtesy Galerie Paris-Beijing

    Liu Bolin, Unify the Thought to Promote Education More, de la série « Hiding in the City », 2007



Partager cet article