Deco

Lits: le tissu à l’honneur

07 Nov 2019

Matière à toucher, le textile investit le mobilier des chambres contemporaines. Il s’adapte à toutes les formes de lit et de têtes de lit. 

 

Lit Florim, Zanotta. Sa structure en frêne verni disponible en moutarde, gris cendre et bleu marine.

 

Qu’il soit rustique façon “lainage de montagne”, duveteux façon “peau de pêche” ou moelleux comme la polaire, le tissu transforme le couchage en doux cocon. Une tradition tapissière qui, loin de se tarir, séduit toujours de nombreux designers contemporains.

 

La place proéminente du tissu d’ameublement sur la tête et le cadre des lits s’explique notamment par le caractère indémodable des boxsprings.  Synonymes de confort haut de gamme depuis plusieurs décennies, les boxsprings se composent d’un sommier tapissier – autrement dit d’un caisson sur pieds contenant des ressorts – et d’une tête de lit haute et matelassée (aussi appelée dosseret). Deux éléments qui sont en général conçus comme des prolongements l’un de l’autre et sont parés d’un même tissu.

 

L’habillage textile des dosserets autorisent de nombreuses fantaisies. Les motifs représentés sur les tissus s’y déploient avec aisance. Et le piquage du capitonnage permet d’obtenir toutes sortes de dessins notamment des bandes horizontales ou verticales et des panneaux rectangulaires.

 

 


  • Literie Treca Imperial Pullmann, Treca Paris. Matières nobles et tissus précieux fait main et made in France.


  • Dike, design Antonio Citterio, Maxalto. Une tête de lit surdimensionnée, dotée de deux éléments mobiles et garnie d’un tissu tridimensionnel.


  • La nouvelle collection de literie britannique haut de gamme parée du tissu Weymouth de Missoni Home. Vispring.


  • Sion, Superba. Sur la tête de lit, deux coutures sont rehaussées de boutons en bois massif.


  • Arco, Elite. Fabriqué artisanalement en Suisse, il est doté d’un tissu en laine et de détails en métal cuivré. 

A l’honneur sur les lits tapissiers de forme simple, le tissu pare aujourd’hui bien d’autres modèles de couchage. On le voit sur les boxsprings dotés de dosserets extra larges (qui dépassent le cadre du lit) ou sur ceux dont les têtes sont équipées de ports USB intégrés, de petits rangements ou d’éclairages.

 

Les tissus ont aussi la cote sur les lits inspirés du concept de boxspring mais qui sont beaucoup plus bas, ou encore, sur certains modèles contemporains à baldaquin. Parallèlement de nombreux designers revisitent aujourd’hui les “coussins-tête de lit” avec des coussins posés à la verticales contre des têtes de lit basses.

 

Que ce soit par petites touches ou en total look, le tissu sert sans limite l’imagination des designers.

 


  • Dream, design Marcel Wanders, Poliform. Une tête de lit capitonnée de format XXL.


  • Curtis, Minotti. Un lit présentant un capitonnage précieux au motif exclusif. 


  • Nathalie, Flou. Dessiné en 1978 par Vico Magistretti, ce classique reste  indémodable. Il fut le premier lit à présenter une tête de lit et un cadre en tissu entièrement déhoussables. 


  • Yale, design Jean-Marie Massaud, MDF. Un bon couchage sans maniérisme avec tête haute ou basse, revêtement tissu ou cuir. 


  • Floyd, design Piero Lissoni, Living Divani. Il présente de grands coussins moelleux posés sur une tête de lit basse. 


  • Ziggy, Porada. Lit à baldaquin avec structure en frêne massif et tête de lit couverte de tissu. 



TAGS :
Partager cet article