Actus

Le Lion d’or pour le Pavillon suisse

28 Mai 2018

Pour la première fois, le Pavillon suisse a reçu le Lion d’or de la meilleure participation nationale à la 16e Biennale internationale d’architecture de Venise. Un prix de renommée internationale.

 

 

Der Schweizer Pavillon Svizzera 240 der Architekturbiennale Venedig 2018

https://youtu.be/F3L1a4pNE3A

 

Le Pavillon suisse, intitulé «Svizzera 240: House Tour», a obtenu le Lion d’or de la meilleure participation nationale, l’une des plus prestigieuses récompenses dédiée à l’architecture dans le monde. La jeune équipe d’architectes de l’EPF Zurich – Alessandro Bosshard, Li Tavor, Matthew van der Ploeg et Ani Vahervaara- et la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia, commissaire de l’exposition, se sont vu remettre cette distinction lors de l’ouverture officielle de la 16e Biennale internationale d’architecture.

 

L’installation «Svizzera 240» invite les visiteurs à regarder des appartements vides dont la norme pour la hauteur est fixée à 240 centimètres en Suisse (d’où le titre du projet). Le volume du pavillon est simplement habillé de murs blancs, de plinthes, de planchers de bois et de carrelage. Un décor ordinaire mais qui n’est pas si standard: les environnements intérieurs sont créés à différentes échelles puis reliés entre eux de manière à former une séquence labyrinthique de perspectives intérieures.

 

La construction de l’installation adhère davantage aux principes de l’image d’un appartement qu’à ceux d’un appartement réel.  Elle suggère que la pertinence de l’architecture ne repose plus seulement sur la capacité à construire des espaces généreux, mais aussi sur sa capacité à construire des représentations qui, en sollicitant des manières alternatives de voir ou d’envisager le monde, soient capables d’extraire le potentiel latent des conditions architecturales même les plus restreintes.

 

Pour Philippe Bischof, directeur de Pro Helvetia “La contribution de cette année au Pavillon suisse pose l’une des questions les plus importantes de notre époque: dans quelle relation de normes et de valeurs l’habitat humain est-il défini?».

 

 

 



Partager cet article