Lifestyle

Le musée en format miniature

05 Oct 2021

Quand on pense musée, on imagine de beaux bâtiments ornés de nombreux chefs-d’œuvre et objets chargés d’histoire. Pourtant, tous ne sont pas aussi traditionnels. Parmi les musées les plus insolites du monde, se trouvent des lieux qu’on peut découvrir d’un simple coup d’œil. Qu’on les appelle mini-musées, micro-galeries ou tiny museums, ces espaces d’exposition à but non lucratif se distinguent par leurs toutes petites dimensions. Quelques exemples en Suisse.

 

On les adore, nos grands musées dans lesquels déambuler pendant une demi-journée! Qu’ils appartiennent à des institutions culturelles ou à des fondations privées, ces beaux espaces restent de hauts lieux de conservation et de valorisation des traces de l’homme sur Terre. Ce sont aussi souvent de fantastiques centres de recherches et d’expérimentations. Et des endroits privilégiés pour se construire une connaissance, dans la mesure où il est aisé d’y comparer les nombreuses pièces présentées.

 

Mais voilà déjà de nombreuses années que les espaces d’exposition ont tendance à s’hybrider et se diversifier. Depuis le milieu du XXe siècle, l’art contemporain n’a fait qu’expérimenter et repousser les limites de ce que l’on pouvait considérer comme une œuvre ou comme un chef d’œuvre. Et à mesure qu’a évolué ce paradigme, les modes de présentation de l’art au public se sont libérés.

 

De nos jours, l’art ne vise plus toujours l’immuabilité (on pense à la banane scotchée sur le mur de Maurizio Cattelan). Il n’a plus forcément besoin d’être protégé des dégâts du temps ou du vandalisme au sein de grands musées. Plus proche des gens, voire plus politique, l’art contemporain investit toutes sortes de lieux: des espaces publics, des vitrines de magasin, des galeries éphémères (les fameuses galeries pop-up) et celles ouvertes au public…

 

Ont émergé également de tout petits espaces d’exposition qui visent un équilibre entre le divertissement et le sérieux. Entre mini-musées, micro-galeries et modestes bâtiments publics, voici quelques lieux de culture aux petites dimensions à visiter près de chez nous.

 

1/ Le Kunsthalle Marcel Duchamp

Rue de l’Indépendance 2, 1096 Cully, Suisse

 

Kunsthalle Marcel Duchamp.

 

Le Kunsthalle Marcel Duchamp (KMD) est un projet artistique de Caroline Bachmann et Stefan Banz.  Il a été fondé en 2009 à l’occasion d’un événement international consacré à Marcel Duchamp. Considéré comme “le plus petit musée du monde”, est situé à Cully, sur les rives du Léman, non loin de la chute d’eau du Forestay. Pour des informations sur les expositions en cours, consultez akmd.ch.

 

 

2/ Le Lemme

Devant Les Arsenaux, Médiathèque cantonale du Valais, 1950 Sion, Suisse

 

Lemme.

 

Conçue par l’artiste genevois Pierre Vadi, Lemme est à la fois une sculpture et un espace d’exposition. Avec son volume en béton creusé d’espaces et de vitrines, Lemme fonctionne comme un mini-centre d’art contemporain ouvert 24h sur 24. Le premier cycle d’expositions a été confié à Pierre Vadi qui convie pour le prochain rendez-vous le talentueux plasticien Denis Savary. Plus d’infos: lemme.site

 

 

3/ Le Palais-Galerie 

Rue des Saars 1, 2000 Neuchâtel, Suisse

 

Palais-Galerie. 

 

Palais-Galerie est un espace d’art contemporain de 15 m2 situé dans un ancien abri de bus construit par l’architecte neuchâtelois Léo Châtelain. L’édifice fonctionne comme une vitrine. Le public peut découvrir librement et à tout moment l’exposition en cours. Cette galerie est à but non lucratif. Plus d’infos: palais-galerie.ch

 

 

4/ Les édicules de la Maladière et de Rumine

Lausanne, Suisse

 

Édicules de Rumine.

 

À Lausanne, 29 édicules sur domaine public ou assimilé sont en activité et leurs formes sont très variées: roulottes, arches de ponts, kiosques, cabanons, abribus, anciens W.-C. ou containers. La politique publique des édicules a pour objectif de mieux valoriser ces éléments architecturaux en proposant des activités culturelles, récréatives et commerciales. De mars à juillet 2021, l’abribus de la Maladière a accueilli un projet baptisé Maladière Moderne et pensé par trois groupes d’architectes. L’édicule de Rumine – qui sert à la fois de salle d’attente et de galerie – est aujourd’hui décoré de neuf peintures représentant des compositions végétales. Des œuvres de l’artiste Anaëlle Clot. Plus d’infos: lausanne.ch

 

 

5/ Le Hoosesagg Museum

Imbergässlein 31, 4051 Basel, Suisse

 

Hoosesagg Museum.

 

Certes, les œuvres exposées dans ce musée ne séduiront pas forcément les amateurs d’art. Mais l’histoire de ce lieu est si insolite qu’il vaut bien un détour.  À l’origine de ce mini-musée se trouve un couple d’habitants qui vivait dans une bâtisse construite il y a six cents ans, située dans une ruelle largement fréquentée par les touristes. Or, beaucoup de visiteurs qui s’arrêtaient devant leur porte d’entrée avaient pour manie d’aplatir leur nez  sur les vitres afin de regarder l’intérieur de l’habitation. Face à cette gêne, le couple n’installa pas de rideaux. En 1995, il prit le parti de transformer le verre de la porte d’entrée en vitrine d’exposition de leurs plus beaux objets souvenirs. Les thèmes d’exposition sont régulièrement changés. L’entrée de la maison, qui est aménagée en musée, peut également se visiter. Il est même possible d’y dîner! Plus d’infos: hoosesaggmuseum.ch

 



Partager cet article