Actus

Kartell by Laufen dans l’objectif

06 Sep 2021

Comment donner une nouvelle image à une collection de salle de bains bien connue ? Keramik Laufen et Kartell ont invité les photographes de renommée internationale Hugo Comte et Oliver Helbig à interpréter de leur point de vue la collection Kartell by Laufen. 

 

 

Kartell by Laufen est une collection pour salle de bains qui sort de l’ordinaire. Le design caractéristique de la céramique, le mélange unique de matériaux, les coloris de meubles souvent en avance sur leur temps, ne manquent pas de susciter l’enthousiasme d’un public international de designers. À partir de cette base, Keramik Laufen et Kartell ont progressivement étoffé la collection en misant sur une approche ludique habile dans le choix des formes, matériaux et couleurs au quotidien.

 

Pour la dernière campagne, elles ont invité le photographe de mode belge Hugo Comte et le photographe allemand connu pour ses natures mortes intenses Oliver Helbig à mettre en scène les produits depuis leurs perspectives. Comte a créé une mise en scène ludique et improvisée, au sein de laquelle de jeunes mannequins semblent jouer avec les éléments en céramique et en plastique, presque comme s’ils s’en habillaient. 

 

La salle de bains Kartell by Laufen vue par Hugo Compte.

 

Au contraire, Helbig a misé sur l’abstraction et placé la collection dans un environnement inanimé et épuré.

 

La salle de bains Kartell by Laufen vue par Oliver Helbig.

 

 

Une même situation de départ, différentes approches

 

La journaliste, critique et commissaire d’exposition spécialiste de design Cristina Morozzi a analysé la nouvelle campagne pour Keramik Laufen: «Les photos de Comte et Helbig racontent deux histoires complètement différentes. Tandis que tous deux placent l’aménagement de la salle de bains au centre, l’histoire de Comte a quelque chose d’un film, tandis que celle de Helbig se situe plutôt dans un univers symbolique/onirique. La narration de Comte est réaliste, celle de Helbig empreinte de pathos.

 

Chaque histoire confère une voix aux produits en les mettant dans un contexte. Le contexte de Comte est animé et joue sur le mouvement; celui de Helbig est statique et repose sur les effets de lumière. Les différentes atmosphères sont, comme le souligne Tonino Griffero dans Atmosferologia (Laterza, Bari, 2010), «des émotions mises en espace… liées à des situations… Elles sont des suggestions perceptibles, directes et vraies comme des bruits ou des odeurs». Il s’agit de mises en scènes rituelles et dorées de l’inattendu, du lointain et de l’inaccessible, qui fait d’une certaine façon écho à notre regard.» (ibidem).

 

Abstraction ludique, pureté clinique. La collection Kartell by Laufen suscite des émotions contraires.

 

 

L’équipe sur le plateau

 

Si les lavabos, les WC, les robinets et les baignoires sont les acteurs principaux de la collection, les accessoires transparents en sont les stars secrètes, qui s’intègrent avec goût dans les salles de bain grâce à leurs couleurs tendances, notamment le tabouret Max-Beam, le miroir All Saints, les étagères Shelfish, les luminaires Rifly ou encore l’étagère empilable Sound-Rack – d’ailleurs parfaits pour le salon également. N’oublions pas non plus le porte-savon et le porte-brosse à dents Boxy, qui se transforment quant à eux à merveille en accessoires de bureau.

 

Plus d’infos: kartellbylaufen.com

 

 



Partager cet article





Vous aimerez également