Actus

Images Vevey 2020

31 Août 2020

L’édition 2020 du Festival Images Vevey a lieu du 5 au 27 septembre. Notre sélection parmi un programme riche.

 

Festival ayant lieu toutes les années paires, le Festival Images Vevey est devenu un rendez-vous incontournable de la culture locale. Aujourd’hui considéré comme la plus importante biennale d’arts visuels de Suisse, il offre à des dizaines de milliers de visiteurs la possibilité de découvrir des expositions de photographies inédites en plein air, dans les musées de la ville et dans des lieux insolites en intérieur (plan ici).

 

La cinquantaine d’œuvres présentées cette année aborde la thématique officielle « unexpected. Le hasard des choses ». Un sujet sur l’imprévisibilité du destin qui fait étrangement écho à la situation sanitaire mondiale… Mais qui laisse une très grande diversité d’interprétations de la part des artistes. Le festival ne manquant jamais de créer la surprise chez les visiteurs avec des œuvres accessibles et éloquentes.

 

Planté devant le paysage lémanique, le Mountain View Café accueille ainsi cette année les festivaliers dans une cabane en bois semblable à un élément de décor. L’artiste plasticien Alain Bublex y réalise une installation immersive qui permet de découvrir son film d’animation Rambo, inspiré par la célèbre saga cinématographique américaine des années huitante.

 

 

 

© Alain Bublex

Rambo

 

Parmi les œuvres exposées figure Chance de Christian Boltanski, artiste français incontournable de la scène artistique internationale. Chance questionne les thèmes universels du hasard et du destin à travers une œuvre interactive où le visiteur agit sur les destins individuels en composant des portraits aléatoires mêlant diverses parties de visages de différents personnes, nouveau-nés ou personnes âgées (Salle del Castillo).

 

Chance

 

En parallèle, l’artiste suisse André Kuenzy – caché dans un étrange costume d’Homme Bleu– présente des clichés de ses voyages à travers le monde. Immortalisant depuis 20 ans les réactions tantôt curieuses, tantôt effrayées des habitants face à son curieux personnage (Jardin du Rivage).

 

 

©André Kuenzy

Blueman on tour

 

Photojournaliste de formation, tous les jours pendant neuf ans le Danois Peter Funch a traqué les habitudes de personnes repérées à plusieurs reprises. Sa série 42nd and Vanderbilt révèle une observation sociologique pointue combinée au langage cinématographique. Elle illustre le caractère répétitif d’une existence minutée et routinière (place de la Gare).

 

42nd and Vanderbilt

 

De son côté, la jeune artiste chinoise Lei Lei parcourt les marchés aux puces pour dénicher de vieilles images. Pour son projet Weekend, elle a puisé dans sa collection, sélectionné et assemblé des fragments de cette étonnante archive dans des photocollages qui évoquent les débuts de la chronophotographie, ainsi que des vidéos au montage surréaliste (Gare CFF, appartement est).

 

Weekend

 

De nombreux jeunes artistes figurent enfin parmi la sélection. A l’instar de la vidéaste et photographe Gaia Baur qui profite du festival pour nous faire découvrir sa série Make Switzerland Great Again. Une référence au désormais célèbre slogan Make America Great Again utilisé lors de campagne électorale de Donald Trump en 2016 et que l’artiste transpose dans notre pays (Le Café Littéraire).

 

© Gaia Baur

Make Switzerland Great Again

 

Festival gratuit

Du 5 au 27 septembre

 



TAGS :
Partager cet article