Deco

L’héritage de Gio Ponti

18 Sep 2018

Le Musée des arts décoratifs de Paris inaugure la première rétrospective en France du prolifique architecte et designer italien du 20e siècle Gio Ponti. L’occasion pour nous de revenir sur son style et ses objets décoratifs.

 

Bien que considéré comme l’un des architectes et designers les plus influents du 20e siècle, Gio Ponti reste peu connu du grand public, en particulier hors de l’Italie. Son oeuvre s’avère pourtant en plein dans l’esprit du temps. L’actualité du maestro tient à son intérêt pour toutes sortes de matériaux et de techniques ainsi qu’à son goût profond pour la couleur et le décor. Une approche que l’on retrouve aujourd’hui chez de nombreux designers contemporains.

 

Parallèlement, plusieurs éditeurs transalpins continuent à fabriquer ses créations. Il y a quelques années, la marque Molteni a lancé un ambitieux programme de revalorisation du travail de recherche que Gio Ponti avait réalisé dans de nombreux domaines en six décennies d’activité.

 

L’accord signé avec les héritiers prévoit l’exclusivité mondiale pour la réédition et la commercialisation de tous les meubles dessinés par Ponti, à l’exception des droits cédés à d’autres fabricants. Pour Molteni, ce précieux héritage, patrimoine d’idées et de projets légués à la postérité, doit vivre plutôt que rester dans les tiroirs d’une bibliothèque. Et la Collection Heritage édite en série – et donc pour tous – du mobilier oublié dont les originaux sont parfois des pièces uniques.

 

Pour les amateurs du style Gio Ponti, d’autres fabricants proposent également des objets de l’architecte. C’est le cas par exemple de la lampe Bilia dessinée pour Fontana Arte, en production ininterrompue depuis sa création en 1931, et de l’indémodable chaise Superleggera, datée de 1957, toujours éditée par Cassina avec des variantes chromatiques. Parmi ses grands classiques, les décors géométriques bleu et blanc des céramiques, conçus en 1962 pour l’Hotel Parco dei Principi de Sorrente,
sont désormais reproduits selon le processus d’origine, émaillés et décorés à la main.

 

A suivre, notre sélection d’objets conçus par Gio Ponti et actuellement réédités

 

 

  • © Gio Ponti Archives

    Le hall de l’Hôtel Parco dei Principi à Sorrente, sur la côte amalfitaine, avec ses célèbres décors géométriques bleu et blanc en céramique (1960- 1962).  Réédition Ceramica di Vetri Francesco De Maio.


  • La collection Heritage de Molteni qui comprend des fauteuils, des tapis, des tables et des étagères. Ici étagère D.355.1, petite table D. 552.2 et fauteuil D.153.1.


  • Petite table D.555.1. Collection Heritage de Molteni


  • Luminaire Bilia, Fontana Arte.


  • Chaise Superleggera 699, Cassina


  • Collection d’assiettes et service de table Catene, Richard Ginori


  • Miroir Randaccio, Gubi


  • Tapis Esagoni, Amini Carpets

L’exposition à voir:

Tutto Ponti, Giò Ponti archi-designer
Du 19 octobre au 10 février 2019
Musée de Arts Décoratifs, Paris
madparis.fr

 



Partager cet article