Actus

Géométries Sud

15 Jan 2019

La Fondation Cartier pour l’art contemporain propose un éblouissant voyage entre les cultures et les époques, du Mexique à la Terre de Feu jusqu’au 24 février.

 

Célébrant tour à tour l’art contemporain, les civilisations anciennes et les cultures indigènes, la Fondation Cartier pour l’art contemporain met en scène la richesse des motifs, couleurs et figures dans l’art latino-américain. L’exposition transporte le visiteur vers des découvertes colorées, graphiques et spirituelles. Art populaire, art abstrait, céramique, peinture corporelle, sculpture, architecture ou vannerie, Géométries Sud rassemble près de 250 œuvres de plus de 70 artistes, de la période précolombienne jusqu’à nos jours. Elle explore les formes multiples de l’abstraction géométrique en Amérique latine, qu’elles trouvent leurs sources dans l’art précolombien, les avant-gardes européennes ou les cultures autochtones encore vivantes aujourd’hui.

 

Faisant dialoguer tous les domaines de la création, l’exposition met à l’honneur les liens et correspondances visuels qui unissent artistes, peuples, cultures, rites et symboles. Elle s’ouvre sur une salle de bal réalisée par l’architecte bolivien d’origine Aymara Freddy Mamani qui transpose l’iconographie géométrique et colorée et l’esprit des fêtes populaires andines. Dans sa ville natale d’El Alto, les bâtiments insolites aux façades bigarrées reprennent le vocabulaire formel des cultures précolombiennes et amérindiennes, leurs couleurs vives sont inspirées des textiles et des costumes cérémoniaux Aymara.

 

Jusqu’au 24 février

GEOMETRIES SUD

du Mexique à la Terre de Feu

Fondation Cartier pour l’art contemporain, Paris

 

 

  • © Tatewaki Nio, série Néo-andina, 2016.

    Freddy Mamani, Cholet dans un quartier résidentiel en brique rouge, El Alto.

  • © Anna Mariani.

    Anna Mariani, Xique-Xique, Bahia, Brésil, 1979. Série Façades, 1973-1986. Tirage jet d’encre, 20,6 × 30,6 cm. Collection de l’artiste.

  • © Facundo de Zuviría.

    Facundo de Zuviría, Fray Bentos, Uruguay, 1993. Tirage cibachrome (2014), 26,4 × 39 cm. Collection privée.



TAGS :
Partager cet article





Vous aimerez également