Actus

Entre réalité et abstraction

13 Fév 2020

Membre fondateur du célèbre groupe de design Memphis, Nathalie Du Pasquier investit la galerie Pace à Genève avec une magnifique exposition immersive. 

 

Artiste et designer française basée à Milan, Nathalie Du Pasquier est principalement connue pour son travail en tant que membre fondateur du mouvement Memphis, très actif dans les années 80 et dont Ettore Sottsass fut la figure de proue.

 

Son premier travail comprend des meubles, des textiles, des vêtements et des bijoux en plus d’une recherche dans la décoration et les motifs. À partir de 1987, la peinture devient son principal domaine d’expression. Elle s’adonne d’abord à la nature morte, puis prend des objets du quotidien comme modèles en composant des installations faites d’objets variés, de bouteilles, de carrés et de triangles en bois ou carton coloré qui se transforment en tableaux. Navigant entre la deuxième et la troisième dimension, l’œuvre de Nathalie Du Pasquier élimine les frontières entre les beaux-arts et le design.

 

La galerie Pace à Genève présente la troisième exposition consacrée au travail artistique de Nathalie Du Pasquier. « The strange order of things 2 »  expose une trentaine de ses œuvres les plus récentes et poursuit l’exploration des thèmes de la couleur, de la forme et de l’espace. La galerie présente également une cabine grandeur nature intitulée Inside.

 

 

  • © Pace Gallery, photo Annik Wetter.

    ‘Nathalie Du Pasquier: the strange order of things 2’, à Pace Gallery, Quai des Bergues 15-17, Genève.

    De gauche à droite: Untitled, 2019, #74295; Untitled, 2019, #74288; FERMO, 2019, #74293.

  • © Pace Gallery, photo Annik Wetter.

    ‘Nathalie Du Pasquier: the strange order of things 2’, à Pace Gallery, Quai des Bergues 15-17, Genève.

    De gauche à droite: BABYLON, 2019, #74280; BRR25, 2016, #74278; DEHORS, 2018, #74284; Untitled, 2019, #74295.

  • © Pace Gallery, photo Annik Wetter.

    ‘Nathalie Du Pasquier: the strange order of things 2’, à Pace Gallery, Quai des Bergues 15-17, Genève.

    De gauche à droite: Untitled, 2019, #74298; LA NAVE, 2019, #74291.

  • © Pace Gallery, photo Annik Wetter.

    ‘Nathalie Du Pasquier: the strange order of things 2’, à Pace Gallery, Quai des Bergues 15-17, Genève.

    De gauche à droite: LA NAVE, 2019, #74291; GAME, 2018, #74285; SOTTO, 2018, #74283.

  • © Pace Gallery, photo Annik Wetter.

    ‘Nathalie Du Pasquier: the strange order of things 2’, à Pace Gallery, Quai des Bergues 15-17, Genève.

    De gauche à droite: GAME, 2018, #74285; SOTTO, 2018, #74283; INSIDE, 2019, #74314; UPSIDE DOWN WITH T, 2019, #74294.

  • © Pace Gallery, photo Annik Wetter.

    ‘Nathalie Du Pasquier: the strange order of things 2’, à Pace Gallery, Quai des Bergues 15-17, Genève.

    De gauche à droite: Untitled, 2019, #74303; INSIDE, 2019, #74314; BABYLON, 2019, #74280; BRR25, 2016, #74278; DEHORS, 2018, #74284.

  • © Pace Gallery, photo Annik Wetter.

    ‘Nathalie Du Pasquier: the strange order of things 2’, à Pace Gallery, Quai des Bergues 15-17, Genève.

    De gauche à droite: EGAL, 2015, #74276; FULL, 2019, #74290; TRAVAIL VOLONTAIRE, 2014, #74282; Untitled, 2019, #74303; Untitled, 2018, #74279; Untitled, 2016, #74281.

  • © Pace Gallery, photo Annik Wetter.

    ‘Nathalie Du Pasquier: the strange order of things 2’, à Pace Gallery, Quai des Bergues 15-17, Genève.

    De gauche à droite: Untitled, 2019, #74303; Untitled, 2018, #74279; Untitled, 2016, #74281.

Ces dernières années, le travail de Nathalie Du Pasquier a évolué vers des formes purement abstraites.Comme pour ses premiers travaux d’architecture et de design, ses nouvelles œuvres reflètent son intérêt pour les relations spatiales entre les objets. Des jeux d’ombres viennent ajouter une touche énigmatique à ses tableaux.

 

L’artiste française installée à Milan depuis 1979 transforme la galerie genevoise en un espace vivant et immersif. Elle positionne avec soin ses peintures aux côtés d’œuvres sur papier, faisant dialoguer les différents supports dans l’espace. Peints par l’artiste elle-même et intégrés dans l’exposition, les murs animés de traits graphiques et colorés rythment la white box en créant une véritable immersion dans son univers créatif. Ses jeux de perspectives et de taille plongent le visiteur dans un paysage architectural qui rappelle l’esthétique du mouvement Memphis.

 

The strange order of things 2
Jusqu’au 6 mars 2020
Pace Gallery
Quai des Bergues 15–17
Genève

 



Partager cet article