Design

Les tendances du luminaire

05 Juin 2020

Exploitant le potentiel des LEDs, de nombreux designers conçoivent aujourd’hui des luminaires high-tech très audacieux. Zoom sur quelques grandes tendances.

 

Comme l’invention du plastique dans l’ameublement ou celle du béton dans l’architecture, les LEDs ont opéré une véritable révolution dans le monde du luminaire. Largement gagnantes en termes d’économie d’énergie, les diodes électroluminescentes ont permis de repenser le design des lampes. La forme suit la fonction et la technologie. Et la petitesse des diodes et leurs propriétés particulières ont offert de nouvelles possibilités expressives. Elles ont notamment libéré les designers d’un certain nombre de contraintes.

 

Avec les LEDs, plus besoin d’ampoules en forme de bulbe ou de tube néon. Plus besoin non plus d’abat-jours, dont la fonction répondait aux contraintes de l’ampoule à incandescence. D’où la naissance de nouvelles typologies de luminaire qui ne ressemblent plus du tout aux lampes qu’on a connu au XXe siècle.

 

La magie du vide

La miniaturisation de la technologie LED et une grande connaissance des effets d’optique ont fait naître une nouvelle typologie de luminaires. Sans ampoule et tout en transparence, ces nouvelles lampes laissent toute la place à la lumière. Comme par magie, leurs corps invisibles semblent transporter une clarté surgie de nulle part. Naît alors une poésie fascinante et surréaliste.

 

 

Rubans et cordes

L’arrivée des LEDs dans la maison est allée de pair avec le développement des rubans encastrés, autrement dit des bandes de lumière insérées dans les murs et les plafonds. Aujourd’hui ces rubans génèrent bien d’autres objets éclairant qui ne font plus partie prenante des parois du bâtiment. Par exemple des appliques en forme de corde enroulée et des élastiques lumineux qui se tendent entre le mur et le plafond.

 


  • Applique Wirering design Formafantasma pour Flos.


  • Lampe Elastica, Martinelli Luce. Elle s’actionne par le toucher du ruban. 


  • Alphabet of light, Artemide.

Sculpture organique

 

Formes enveloppantes, lignes fluides et doux reliefs portent en elles un bio-mimétisme qui donne envie de redécouvrir l’essence des choses. Au-delà de la question de la source lumineuse, les designers repensent la matérialité du corps de la lampe pour mieux investir la dimension sensuelle. Avec ou sans bulbe d’ampoule, la lampe joue le rôle d’une sculpture expressive qui attire tous les regards.

 

Le mur composable

En juxtaposant et superposant des modules éclairants, on crée des tableaux lumineux qui habillent les murs avec originalité. Pas besoin de créer des raccordements électriques supplémentaires pour chaque point lumineux: il suffit en général de connecter les circuits imprimés des LEDs. Les compositions peuvent être infinies. 

 

 


  • Puck Wall Art, Vibia. Possibilité d’avoir des compositions groupées ou séparées à partir d un seul point de raccordement électrique.


  • Azou, Kundalini. Applique avec disque en marbre ou en onyx et structure en métal verni. Disponible en modules de 3, 5 et 7 points lumineux.


  • Appliques Ven, Wever&Ducré. 



TAGS : ,
Partager cet article