Actus

DesignDays 2018, un creuset d’idées et d’expériences

09 Mar 2018

Les dixièmes Design Days romands ont eu lieu à Habitat-Jardin du 3 au 11 mars. Zoom sur cette édition qui a traqué les germes de la création de demain.

 

Derrière les coucous qu’a présenté Soren Henrichsen aux Design Days, ne voyez pas que des cubes de bois ! La démarche du designer n’est pas seulement formelle: elle est le fruit d’une réflexion sur la manière dont on utilise l’heure et d’un engagement pour la production locale.

 

Organisés par Espaces contemporains et l’association Design Days, les Design Days 2018 sont toujours l’occasion d’appréhender ce qui fera les objets de demain.  A commencer par ses créateurs. Les nouvelles pousses du design n’ont en effet pas manqué ce rendez-vous annuel. A travers l’Ecole Dubois Lausanne  d’abord, puis grâce à l’ECAL dont les étudiants ont présenté une série de luminaires sur le thème de la mobilité (voir l’exposition USM Design Grant). De jeunes talents déjà sortis des bancs de l’école ont exposé également toutes sortes de meubles et d’accessoires que vous trouverez difficilement en dehors de l’évènement.

 

Créations d'Estelle Gasmman

 

Aux Design Days beaucoup d’objets sont à acheter, d’autres sont seulement là pour le regard et l’esprit. La manifestation entend montrer ce qu’il y a derrière les biens de consommation. Elle traque les forces motrices qui entraînent le design vers de nouveaux développements.

 

Ainsi  les espAces du design ont donné à voir une sélection de créations suisses qui véhiculent une certaine prise de position ou un point de vue permettant de faire avancer le débat autour du design.

 

Autre temps fort de la manifestation, l’exposition Flair réalisée en collaboration avec l’agence My Playground. Elle y décryptait une dizaine de tendances esthétiques et de modes de vie actuels dont les designers peuvent se saisir.

 

Parallèlement le Prix du design suisse a présenté tout une série de projets sélectionnés par cette grande compétition nationale. On y découvrait un design au cœur du processus d’invention. Une discipline qui traduit les idées en produits et donne forme à la technologie. Une discipline qui vise à faciliter l’utilisation et l’appropriation de l’objet par l’usager comme l’explique Meret Ernst, vice-présidente de la Swiss Design Association : « Le design s’occupe (aussi) de la conception et de la création des interfaces grâce auxquelles nous percevons et utilisons les produits, les services et les processus ».

 

Des propos qui expliquent par exemple la sélection du projet « Réseau Solidaire» de l’EPFL + ECAL LAB et Pro Senectute. Cette interface pour smartphone est destinée à aider les personnes âgées à gérer leur emploi du temps. Elle comprend la possibilité d’imprimer des étiquettes que l’on peut coller sur un agenda papier.

 

Projet Reseau Solidaire actuellement en phase de test

 

De manière générale, l’édition 2018 des Design Days a fait la part belle aux matériaux innovants. Parmi les projets sélectionnés, une céramique qui permet de réaliser des parois de lavabo très fines (SaphirKeramik). Des tissus pour vêtements chauffants (Schoeller Textil AG).  Des plastiques bio réalisés à partir de déchets compostables que les usines ont l’habitude de brûler mais qu’elles pourraient revendre pour fabriquer de objets nouveaux (FluidSolids).

 

« Designer un matériau » ce n’est pas mettre au point sa substance chimique à la place d’un ingénieur matériau. C’est penser au cycle de vie complet de la matière et à ses applications comme l’expliquait Beat Karrer, le créateur des polymères FluidSolids.

 

 

FluidSolids

 

 

 

Souvent obligés d’avoir une connaissance profonde des matériaux, les designers démontrent aussi leur  grande compréhension des outils de fabrication, ce qui leur est nécessaire pour explorer toutes les possibilités des techniques de production.

 

A cet égard, le travail du studio Christophe Guberan est exemplaire. Les Design Days ont présenté des structures tubulaires que ses designers réalisent grâce à une technique d’impression 3D dans du gel. Les explications de Dominic Schögel sur ce procédé nommé “Rapid Liquid Printing”.

 

 

 

Impression 3D dans du gel

 

 

Prochaine manifestation design à ne pas manquer: Le Salon du Meuble de Milan et son Fuorisalone du 17 au 22 avril.

 



TAGS :
Partager cet article