Deco

10 objets rustiques en version contemporaine

18 Fév 2022

Plutôt déco tradi ou contemporaine? Ou en fait un peu des deux? En montagne, les intérieurs de nos chalets répondent d’abord à leur environnement immédiat. Côté matériaux, le bois, la pierre, la laine de mouton insufflent des tonalités naturelles. Côté style, les façades anciennes des mayens invitent à redécouvrir le charme imparfait du style rustique. On aime ainsi souvent s’entourer de meubles et d’accessoires de décoration qui combinent tradition authentique et sobriété moderne. Pour répondre à cet art de vivre, de nombreux designers revisitent l’héritage du mobilier de tradition alpine. C’est même devenu une grande spécialité de nos designers suisses! Voici quelques objets dans leur version traditionnelle et contemporaine.

 

1/ Les assiettes décor d’alpage 

 

À gauche en haut: assiette Montée à l'alpage, Faïencerie de Niderviller. À gauche en bas: assiette Montée à l'alpage Faïencerie de Lunéville Saint-Clément. À droite: assiettes Apache, Angel des Montagnes.

 

On doit à la société française Angel des montagnes cette revisite du motif traditionnel de la vache. Celui-ci est modernisé par des références aux Indiens d’Amérique.  

 


 

2/ La chaise Stabelle

 

En haut à gauche, une Stabelle traditionnelle. En haut à droite, la chaise S/02 de Schindlersalmerón. En bas à gauche, la chaise Öhi de Marc Gerber. En bas à droite, la chaise Stabellö de Röthlisberger.

 

La Stabelle est une chaise de style rural du XVIe siècle, répandue dans les Alpes germanophones. Ses pieds et le dossier sont mortaisés et calés dans une assise solide. Les jambes inclinées s’écartent en raison de la tension en position assise et sont ainsi stabilisées. L’interaction des forces confère au siège sa grande solidité. 

 

En haut à droite: le fabricant zurichois Schindlersalmerón propose pour la première fois un design empilable de la Stabelle. Il a pour cela déplacé les pieds arrière vers l’extérieur. 

 

En bas à gauche, la revisite du jeune designer bernois Marc Gerber. Elle se distingue du modèle traditionnel par le fait que l’assise et le dossier sont divisés en deux parties. Autre différence qui attire l’attention: traditionnellement, le dossier d’une Stabelle est pris dans la planche qui sert d’assise. Pour l’Öhi, c’est l’inverse. L’assise est prise dans le dossier, dans lequel sont également fixés les pieds arrière de la chaise.

 

En bas à droite, la version du fabricant suisse Röthlisberger. À la place d’un dossier fabriqué à partir d’une planche de bois massif, le dossier ergonomique de Stabellö est en bois stratifié courbé.

 


 

3/ Le cœur montagnard

 

À droite, chaise Stammtisch de Quodes.

 

On retrouve dans la chaise Stammtisch du designer zurichois Alfredo Häberli pour le fabricant Quodes, le cœur emblématique du design de montagne traditionnel. Le bord du siège est légèrement incliné afin d’accueillir le dossier positionné en biais. 

 


 

4/ Le lit gigogne valaisan

 

Lit gigogne Gütschi de Leentje et Damian Walliser. Réalisation Atelier Summermatter Ritz.

 

Les architectes Leentje et Damian Walliser ont créé un concept de mobilier qui harmonise tradition et techniques modernes dans la conception de meubles typiquement valaisans. Les meubles proposés sur leur site meubles-valaisans.ch sont produits par la menuiserie locale R-team. Parmi eux se trouve le lit gigogne pour enfant Gütschi. Durant le jour, celui-ci servait de banc; la nuit, c’était un lit: un canapé convertible précurseur. 

 


 

5/ La commode en bois

 

 Commode Studio Seitz.

 

Le bureau de design suisse Studio Seitz propose cette commode en frêne massif fabriquée de manière artisanale à Appenzell. Les poignées en laiton poli sont estampillées à la main.

 


 

6/ Le tartan

 

Photo de gauche: Aravis de Nobilis. Photo de droite: Macallan de Rubelli.

 

Le traditionnel tissu tartan est une étoffe de laine à carreaux en couleur que l’on trouve fréquemment dans les décors de montagne. Il habille les fenêtres du chalet en l’isolant des frimas de l’hiver, mais aussi les sièges. À gauche, la collection Les Aravis de Nobilis présente le motif quadrillé traditionnel, tout en adoptant des couleurs audacieuses. À droite, le velours Macallan de Rubelli est une réinterprétation des carreaux typiques du tissu écossais. Les effets nuancés et des dégradés d’intensité variable apportent au textile d’ameublement une profondeur insolite et une certaine noblesse. Il existe en diverses couleurs.

 


 

7/ Les accessoires en bois de cerf

 

À gauche, une suspension traditionnelle en bois de cerf Fibi de Lindby. À droite, les patères W de Klybeck.

 

Que ce soit sous forme de trophées de chasse ou de luminaires, les bois de cerf font partie de la culture de la décoration de chalet. Les designers suisses Klybeck s’en sont inspirés pour créer plusieurs objets, dont des patères.

 


 

8/ Les lampes « cloches »

 

En haut à gauche: lampe Poya, Les sculpteurs du lac. En bas à gauche: suspension Angel des Montagnes. À droite: lampe Cowbell, +MI (Plussmi).

 

Si les lampes « cloches de vache » sont des accessoires de décoration plutôt rustiques, il en existe également des plus modernes. Ainsi, la jeune designer espagnole Silvia Ceñal a signé le luminaire Cowbell pour +MI (Plussmi). Celui-ci est fabriqué avec des matériaux naturels tels que l’argile, le feutre et le cuir et transmet une sensation de naturel et de chaleur.

 


 

9/ Le botte-cul

 

 

Photo de gauche: Gardisitt mobil chez Kurts. Photo de droite: Melk-i.

 

La chaise de traite, appelée aussi botte-cul ou en allemand « Melkschemel » est devenu un symbole des objets de tradition montagnarde. Ce petit tabouret à un seul pied s’attache à la taille avec une courroie pour traire les vaches. À gauche, le siège Gardisitt mobil mis en vente par Kurts et fabriqué en Suisse. À droite, une réinterprétation qui date de 2011. Conçu par Georg Mühlmann le Melk-i, ce siège ergonomique est destiné au bureau.

 


 

10/ Les motifs naïfs de skieurs

 

Photo de gauche: un tissu rustique de chez Pierre Frey nommé Tyrol. Photo de droite: coussins Mountain Climbers de Fine Little Day.

 

Grand classique de la déco de montagne, les tissus avec de petites scènes de skieurs d’autrefois sont ici retravaillées par la graphiste suédoise Elisabeth Dunker pour Fine Little Day. La superposition de coussins permet de créer le paysage.

 



Partager cet article