Maison Pratique

Construire une maison en bois

10 Août 2017

Matériau traditionnel ancien, le bois a su se rendre attractif. Il séduit aujourd’hui de nombreux architectes et particuliers. 

Voilà des siècles que les architectes, les constructeurs et les artisans ne cessent de construire en bois en utilisant et en transformant cette matière naturelle. Il faut dire que la ressource est là : la forêt suisse recouvre 1,31 million d’hectares, soit environ un tiers du territoire. Et puis ce secteur d’activité a su évoluer pour se rendre attractif.

 

En effet, l’architecture contemporaine en bois n’a plus rien à voir avec le chalet d’antan ou les constructions pour les milieux sociaux défavorisés. Bien loin aussi les constructions classiques à colombages dont la structure porteuse, apparente à l’extérieur, n’est pratiquement plus utilisée pour de nouveaux bâtiments.

 

Les systèmes constructifs en bois – comprenant l’enveloppe du bâtiment, les planchers, les cloisons et leurs moyens de liaison – ont fait l’objet de nombreuses innovations et de développement dans leur utilisation. Si bien qu’ils séduisent aujourd’hui un nouveau public qui apprécie les performances techniques de ce mode de construction.

 

Certes, nul ne saurait nier que l’aspect naturel des façades contribue largement au succès actuel de ce type d’architecture. Mais un ouvrage en bois ne doit pas forcément l’être en extérieur. Les structures peuvent être habillées d’autres matériaux, comme l’Eternit. Il est aussi possible de remplacer le bardage par des panneaux de dérivés de bois que l’on va ensuite crépir.

 

En réalité, les principaux atouts des constructions en bois résident dans l’utilisation d’éléments légers faciles à manipuler et à tailler ainsi que la courte durée du chantier. Depuis les années 1980-1990 elles ont en effet franchi un véritable cap et dépassé le stade de l’artisanat pur. On pratique aujourd’hui la préfabrication d’éléments en atelier dans tous les systèmes de construction en bois (construction massive, en éléments massifs empilés, à ossature, à poteaux-poutres). Parfois cet assemblage de pièces prend même des allures industrielles avec la production d’éléments en grande quantité, assistée par des robots. La menuiserie-charpenterie traditionnelle est devenue un secteur d’activité qui sait gérer la conception assistée par ordinateur.

 

Preuve s’il en fallait que le bois est bien un matériau moderne, une série de maison en bois.

 

  • Maison réalisée par Lutz Architecte. ©Photo : J. Ayer

    Façade en sapin grisé. Maison familiale passive à ossature bois réalisée à Maules par Lutz Architecte (www.lutz-architecte.ch). Le bardage en sapin blanc a été préalablement grisé naturellement.

  • Maison réalisée par Dorenbach AG Architectes. ©Photo : Tom Bisig/Lignum

    Façade en châtaignier. Située à Arlesheim, cette maison privée est l’œuvre de Dorenbach AG Architectes (www.kren.ch). La façade est en châtaignier tessinois rétifié, c’est-à-dire chauffé à haute température, de manière à augmenter sa stabilité et sa durabilité.

  • Pavillon d’habitation réalisé par les architectes Vincent Rapin et Maria Saiz. © Ralph Blättler/Lignum

    Façade en épicéa. Les architectes Vincent Rapin et Maria Saiz (www.rapinsaiz.ch) ont réalisé ce pavillon d’habitation à Conches. La façade est en épicéa brûlé.

  • Maison réalisée par SAS architecture. © Photo : Thomas Jantscher

    Façade en bardeau de Cèdre. Une grande toiture en bardeau de cèdre rouge non traitée a été posée sur cette maison afin de créer un agrandissement permettant d’accueillir toute une famille. Elle est située en limite de la commune de Lausanne, en lisière de forêt. Ce projet de SAS architecture a remporté le Best architects 16 award. (www.sas-architecture.com)

  • Maison réalisée par l’architecte Eric Dunant en collaboration avec le designer Yves Corminboeuf © Photo : Eric Dunant

    Façade en cèdre. Située à Pleubian (France), cette maison entièrement en bois, orientée vers l’océan, est une interprétation contemporaine de l’architecture bretonne. Le bardage des murs et de la toiture, qui est en cèdre rouge, sert également de brise-soleil pour certaines ouvertures. Une réalisation d’Eric Dunant (www.ericdunant.ch) en collaboration avec le designer Yves Corminboeuf (www.cycoe.net).

  • Maison réalisée par l’architecte Eric Dunant en collaboration avec le designer Yves Corminboeuf © Photo : Eric Dunant

    La même maison, vue du bardage

  • Maison réalisée par Roman Hutter Architektur. ©Roman Hutter Architektur

    Façade en épicéa. Cette maison individuelle a été construite à Reckingen selon le système de construction à madriers (différent du système de construction à ossature bois). Cela qui lui donne un aspect traditionnel. Elle est l’œuvre de Roman Hutter Architecture (www.romanhutter.ch).

  • Pavillons réalisés par LVPH Architectes © Photo : Lignum

    Façade en sapin naturel. Situés à proximité de la ville de Fribourg, ces pavillons occupent une surface au sol réduite de 5,5 par 5,5 mètres et se développent sur 4 niveaux. L’essence de bois est du sapin blanc couvert d’une huile naturelle teintée. LVPH Architectes (www.lvph.ch)

  • Maison réalisée par l’architecte Schärli Architekten ©Photo : Kost Holzbau, Küssnacht am Rigi/Lignum

    Façade en sapin coloré. A Merlischachen, une maison individuelle avec façade en sapin blanc autoclave, huilé marron. Architecte, Schärli Architekten, à Lucerne.



Partager cet article