Maison Pratique

Zoom sur de très belles cheminées

17 Août 2017

Conviviales et fonctionnelles, les cheminées savent aussi trôner en reines sur les plus beaux décors.

Aujourd’hui, les appareils de chauffage au bois ont largement relevé le défi du rendement, c’est-à-dire du pourcentage de chaleur produite qui chauffe réellement la maison. Parmi eux, les inserts de cheminée multiplient les performances. Cela contrairement aux foyers ouverts qui génèrent seulement 10 à 15% de rendement, s’avèrent nuisibles pour la santé et parfois propices aux incendies. C’est pourquoi même lors de la rénovation d’une ancienne cheminée, il est conseillé d’ajouter un insert ou, à défaut, une plaque de fonte au fond de l’âtre afin de mieux conserver la chaleur.

Le choix d’un insert une fois réglé, il faut ensuite s’intéresser à l’habillage de sa cheminée. Là, de très belles solutions existent comme l’illustrent les photos ci-dessous.

 

  • © Frecesca Giovanell / Kay Media parue dans construction&rénovation Hors série 2015-2016

    DANS UN MUR EN BÉTON / Dans le mur de cette salle à manger est intégrée une cheminée de salon conçue de telle sorte qu’on peut y préparer des grillades. Un projet du bureau Bonnard et Woeffray dans un chalet de Saint-Luc.

  • © Sandellsandberg Arkitekter AB.

    FAÇON MONOLITHE EN BÉTON / Cette cheminée à double face permet d’admirer les flammes des deux côtés et ménage un espace pour stocker les bûches. Elle prend place dans une petite maison suédoise de la ville de Kivik (projet Wiklandsbacke). Architectes: Sandellsandberg Arkitekter AB.

  • © FRITZ BARTH parue dans construction&rénovation Hors-série 2015-2016

    TOUT EN BRIQUES / Pour sa maison, l’architecte Fritz Barth a choisi de construire une cheminée en briques de la firme danoise Petersen, partiellement encastrée dans l’escalier. Outre le jeu de volumes, on note que le gris des briques répond au gris du plafond en béton brut et au terrazzo qui recouvre le sol de la maison. Le terrazzo est un matériau constitué de pierre naturelle aggloméré à du ciment et polie.

  • © MC2/LIONEL HENRIOD parue dans construction&rénovation Hors-série 2015-2016

    COLOSSE D’ACIER / Cette cheminée est l’œuvre de l’architecte romand Ralph Germann. Le foyer mesure 1,30 m de large. Des récupérateurs de chaleur permettent à la tôle de fonctionner comme un élément de chauffage passif.

  • © Hélène et Oliver Lempereur

    REFLETS SPECTACULAIRES / Les décorateurs Hélène et Olivier Lempereur ont choisi ici comme bois de panneautage du sycomore teinté, finition grand brillant. La couleur noire vient contraster avec le superbe fauteuil Bird rouge de Knoll.

  • © Lardi SA

    SOBRIÉTÉ MINÉRALE / L’habillage de cette cheminée double face a été réalisé par la marbrerie suisse romande Lardi SA (www.lardisa.ch). Il est en pierre naturelle, soit un calcaire moka crème d’origine portugaise.

  • © FLADZINSKI parue dans construction&rénovation Hors-rérie 2015-2016

    EN CÉRAMIQUE / Ce salon aux lignes épurées est l’œuvre de l’architecte américaine Jennifer Weiss. Pour donner du relief à l’ensemble, elle a choisi d’ajouter des matières très texturées telles que le bois ou les carreaux en relief que l’on retrouve sur l’habillage de la cheminée (collection Dimensional de Heath Ceramics).

  • © RICHARD BRINE parue dans construction&rénovation Hors-série 2015-2016

    POÊLE D’ATTRACTION/ A Guernesey, le salon de cette villa offre un espace de vie grandiose où de grandes surfaces vitrées permettent de profiter de la vue spectaculaire sur le paysage environnant et sur la plage. Le poêle (de la marque Conmoto) peut être tourné face au salon ou face à la cuisine de façon à permettre le spectacle du feu depuis différents points de la maison. Projet Le Portelet, architecte Jamie Falla Architecture.

  • Granit New Azul Aran © Capri

    DOUBLE HABILLAGE / En bas, un habillage sur mesure de la cheminée en pierre naturelle Granit New Azul Aran de la société Capri (www.capri.fr). En haut, des panneaux de bois type noyer que l’on retrouve aussi sur les murs du salon.

  • © Marinkovic Milford Architects

    BLOC DE PIERRE / Un projet de Martinkovic Milford Architects. Le look sophistiqué de cette pièce à vivre est donné par l’utilisation de bois sombres et clairs, de marbre et d’acier noirci, qui créent un empilement de matières. La cheminée double face est recouverte de panneaux de pierre. Elle agit comme un point de focalisation dans l’espace et délimite aussi une entrée vers les espaces de vie intime.

  • © Stuv Kevetica

    HABILLAGE À FLEUR DE FLAMMES / Le foyer + stûv 22 présente un cadre qui disparaît sous l’habillage de la cheminée, qu’il soit en bois, en pierre, en céramique, etc. La société a en effet développé une technique brevetée qui autorise l’application du matériau de fi nition au plus près du feu. Côté technique, ce foyer permet de travailler à feu ouvert (et de sentir ainsi le crépitement des fl ammes), ce qui n’est pas possible dans les maisons bien isolées de type Minergie. Un système permet de prendre l’air de combustion à l’extérieur de la maison et non plus à l’intérieur, www.stuv-kevetica.ch

  • © Marbrerie Grand

    EN CALCAIRE Dessinée par Elana Keats, cette cheminée permet d’apprécier la chaleur de la pierre. Elle est en calcaire Mocca Cream et Pierre de Burlington. Elle a été réalisée par la Marbrerie Grand à Bulle (www.grand-marbrerie.ch)


  • EN PIERRE NATURELLE GRIGGIO LUNA. A Lutry, une cheminée dessinée par Hélène et Olivier Lempereur.



Partager cet article