Architecture

Cabanes d’architectes

09 Août 2017

En quête d’un paradis perdu… Un peu partout en Europe poussent des cabanes design envisagées comme des refuges construits sur mesure.

La popularité des petites cabanes, parfois réalisées avec une grande attention aux détails et à la qualité, ne fait aucun doute aujourd’hui. Les structures de villégiature de très faibles dimensions renferment en effet une belle promesse: échapper au quotidien. Tantôt posées au bord d’un lac, tantôt en haut d’une montagne, dans une forêt ou même perchée dans un arbre, elles investissent des lieux reculés où il fait bon se ressourcer.

 

Parmi les cabanes les plus célèbres, celle de l’essayiste américain Henry David Thoreau au bord de l’étang de Walden et depuis laquelle il écrivit son essai sur la vie dans le bois en 1854. On peut aussi mentionner celle de Le Corbusier construite dans les années cinquante au bord de la méditerranée et que l’architecte évoquait en ces termes : «J’ai un château sur la Côte d’Azur qui fait 3,66 par 3,66 mètres. C’est pour ma femme, c’est extravagant de confort, de gentillesse». Parmi les projets plus récents, la cabane Diogène construite par Renzo Piano en 2013 sur le Campus Vitra de Weil am Rhein en Allemagne est souvent mentionnée (voir notre diaporama). Mais d’autres grands noms de l’architecture d’aujourd’hui s’intéressent à ce type d’habitat.

 

  • Cabane the Island House © DR parue dans Espaces contemporains n°6-2014

    Le style cabane de pêcheur. Une petite maison de 21 m2 située sur une île étroite et qui possède des façades en bois et verre. Projet the Island House, à Breukelen (Pays-Bas) par l’agence 2by4-architects.

  • Cabane Green Box © DR parue dans Espaces contemporains n°6-2014

    Le style garage végétalisé. Des parois légères en métal galvanisé et des fils en acier entourent le volume existant; elles offrent un support idéal à des plantes grimpantes. Superficie 48m2. Projet Green Box à Cerido (Italie)par les architectes ACT Romegialli.

  • Cabane Nido © DR parue dans Espaces contemporains n°6-2014

    Le style camping en pleine nature. Bénéficiant d’une isolation faite avec du lin, construite en bois local, la cabane peut être chauffée en hiver à l’aide d’un petit appareil de chauffage portable. Elle a été conçue pour être construit sans permis Superficie 9m2. Projet Nido à Sipoo (Finlande) par l’architecte Robin Falck.

  • Cabane Alpine Shelter © anze cokl, andrej gregoric, Nikolaj gregoric, Janez Martincic parue dans Espaces contemporains n°6-2016

    Le style Everest. Le projet contient trois modules afin de faciliter le transport par hélicoptère à 2500 m d’altitude. Chaque module a été pensé comme un cadre autonome. Projet Alpine Shelter, à Mont Skuta (Slovénie), par oFIS architects

  • Cabane Tom’s hut © Studio raumhochrosen parue dans Espaces contemporains n°6-2016

    Le style trappeur. Avec ses larges fenêtres cadrant le paysage jusqu’à s’y confondre, ce refuge est un observatoire intérieur/extérieur. Toit de tôle, bardage en bois brut. Projet Tom’s hut dans la forêt de Wienerwald (Autriche) par les architectes du Studio Raumhochrosen

  • Cabane Vipp© Vipp parue dans Espaces contemporains n°6-2016

    Le style The Ghost Writer. Ici, tout est fait par l’entreprise Vipp, de l’éclairage au linge de maison, de la table au distributeur de savon. Couleur «outrenoir» façon Pierre Soulages, cette cabane allie l’ascétisme japonais au pragmatisme danois. Projet Vipp des architectes Vipp. A placer où l’on veut (contre 485 000 euros).

  • Cabane Djuren © DR parue dans Espaces contemporains n°3-2013

    Le style ovoïde. La forme arrondie de cette cabane rappelle un oeuf coupé sur son axe longitudinal. Cette association à la forme de l’oeuf se confirme par les fenêtres en ellipse et les surfaces peintes en Perspex couleur crème. Les terrasses font un peu plus de 16 mètres carrés et l’intérieur mesure 10,6 mètres carrés. Projet Djuren à Gross Ippener (Allemagne) par les architectes de l’Agence Baumraum.

  • Cabane Le Locle de Jean-Paul et Karin Vuilleumier. © DR parue dans Espaces contemporains n°3-2013

    Le style maisonnette. Cette cabane perchée à louer dans le canton de Neuchâtel abrite un studio avec cuisine, douche, de toilettes et chauffage. Projet : cabane Le Locle (Neuchâtel). Propriétaires Jean-Paul et Karin Vuilleumier.

  • Cabane Lake Nest Tree House © DR parue dans Espaces contemporains n°3-2013

    Le style nid. La Lake Nest Tree House (New York, 2009) est faite de bois flotté et de bois de récupération. La structure est double, et ses parties, d’une superficie de 18,6 mètres carrés, sont construites entre 6 et 10,7 mètres du sol. Projet Lake Nest Tree House, New York, par l’Agence Romero Studios

  • Cabane Rolling Huts © DR parue dans Espaces contemporains n°3-2011

    Le style roulotte. Malgré leurs 19 m2, ces structures sont techniquement simples et sans beaucoup d’impact sur l’environnement, grâce à leur conception. Ce sont essentiellement des boîtes habillées de tôles d’acier, reposant sur des plates-formes en bois et acier montées sur roues. Des portes coulissantes à double vitrage donnent accès au volume intérieur où règnent le contreplaqué et le liège Projet Rolling Huts à Mazama (Washington). Architecte Tom Kundig.

  • Cabane Permanent Camping © DR parue dans Espaces contemporains n°3-2011

    Le style silo. La construction – deux niveaux habillés de cuivre – n’occupe qu’une emprise au sol de 9 m2. Ses côtés s’ouvrent pour former des vérandas au nord, à l’est et à l’ouest et peuvent se refermer entièrement pour protéger la maison des feux de forêt. L’intérieur, qui contient une pièce pour dormir et une cuisine à cuisinière à bois, est habillé d’écorce d’eucalyptus recyclée. Projet Permanent Camping à Mudgee (Australie) par Casey Brown Architectes.

  • Cabane Fabrique © David Gagnebin-De Bois parue dans Espaces contemporains n°5-2015

    Le style One Week. L’idée poétique et directrice du projet a été de collecter des fenêtres qui devaient être détruites, beaucoup de fenêtres, quelles que soient leur taille, leur forme ou leur apparence. Cette cabane s’inspire de One Week, l’un des tout premiers films réalisés par le génie du cinéma muet qu’était Buster Keaton. Projet Fabrique par les architectes suisses de Bureau A.

  • Cabane Diogène de Renzo Piano © Vitra parue dans Espaces contemporains n°5-2015

    Le style futuriste. Cette «cabane» ultra high-tech est une sorte d’idéal absolu qui sommeillait dans les carnets du célèbre Renzo Piano depuis la nuit des temps. Prévue pour une ou deux personnes maximum, elle peut être vue comme une sorte d’éden futuriste, genre après moi le déluge, car pour autant que le chef-d’oeuvre miniature de 6m2 soit insubmersible, Diogène est le prototype de l’habitat de demain. Projet Diogène, au Campus Vitra de Weil am Rhein (Allemagne), architecte Renzo Piano

  • Cabane Ufogel © DR parue dans Espaces contemporains n°5-2015

    Le style Ovni. Disponible à la location, ce bâtiment qui emprunte plus aux tripodes de H. G. Wells qu’à la typologie du refuge avec ses pilotis qui lui permettent de minimiser son impact au sol. Entièrement réalisé en mélèze, elle mesure 45m2. Projet Ufogel, à Nußdorf-Debant (Tyrol autrichien), architecte Peter Jungmann.

  • Cabane Brinta © Aly van der Mark parue dans Espaces contemporains n°5-2015

    Le style botte de paille. Uniquement constituée de planches et de paille, elle symbolise le pari de construire un refuge avec des objets disséminés ici et là, une sorte de maison de fortune destinée à montrer les capacités d’adaptation de l’être humain au monde qui l’entoure. Projet Brinta pour l’exposition «Vijverberg VI » conçu par le studio Makkink & Bey.



Partager cet article