Actus

Bettina Rheims à Genève

16 Nov 2018

La galerie Xippas présente pour la première fois le travail de la célèbre photographe Bettina Rheims dans une exposition qui a lieu jusqu’au 12 janvier.

 

Entre photographies de mode et projets personnels, entre art et commande, Bettina Rheims a construit une longue carrière autour de la représentation et de la construction de la féminité. Rare femme dans un monde de photographes hommes, elle démarre sa carrière en 1978 avec une série qui annonce déjà son obsession pour le corps féminin. Une thématique de grande actualité en cette période qui remet sur le tapis le débat autour du harcèlement et des agressions envers les femmes. Sa représentation de la beauté est ébranlée par des mises en scène perturbantes, mais toujours esthétisantes. Inclassable, la démarche artistique de Bettina Rheims a dicté une véritable tendance auprès de la nouvelle génération de photographes.

 

A travers ses portraits dont l’esthétique transcende les codes de l’érotisme pour construire une nouvelle image de la féminité, elle écorne le glamour de ses mannequins, actrices et célébrités avec des postures étranges, des grimaces, des attitudes décalées, des corps en torsion. Il y a dans ses clichés une forme d’insolence, de provocation et de délivrance par rapport aux codes imposés par l’imaginaire masculin.


Les photographies présentées à la Galerie Xippas ont été réalisées entre 1994 et 2013 et sont issues des séries les plus emblématiques de l’artiste française.

Du 17 novembre 2018 au 12 janvier 2019
Rues des Sablons 6 et rue des Bains 61
Galerie Xippas, Genève

 

WEEK-END GENÈVE ART CONTEMPORAIN
17–18 novembre 2018, 11h à 18h

 

  • © Bettina Rheims

    Madonna sitting on the floor and holding her dress, New York, 1994

  • © Bettina Rheims

    Karolina Kurkova the most beautiful girl in town, Décembre 2001

  • © Bettina Rheims

    Breakfast with Monica Bellucci, Novembre 1995, Paris

  • © Bettina Rheims

    Gina and Elisabeth kissing, Mars 1995, Los Angeles

  • © Bettina Rheims

    103 Sibyl Buck la joue écrasé sur un lit, Janvier 1996, Paris

  • © Bettina Rheims

    Milla Jovovitch, étude Mars 2005, Paris

  • © Emanuele Scorcelletti

    Bettina Rheims, Paris 2015



Partager cet article