Lifestyle

Acteurs du goût

05 Mar 2019

Sacralisé, le « bien – ou le beau – manger » devient une expérience à vivre… et à partager. C’est tout un art de se nourrir qui est revisité, et réincarné dans un mode plus convivial, plus ludique, plus expérimental. La cuisine sort de son cadre. Rencontre avec un designer gastronome, une cheffe étoilée et un épicier de la vigne.

 

 

Raphaël Lutz, designer gastronome

 


  • Chez Raphaël Lutz


  • Chez Raphaël Lutz


  • Chez Raphaël Lutz

Hyper actif, Raphaël Lutz lance sa première start-up à 17 ans, suivie d’une collection de vêtements, puis d’une marque de meubles à 21 ans. En 2008, il commence ses études à l’ECAL, puis crée en 2012 le Studio Raphaël Lutz.  En 2016 il fonde le LAB, laboratoire d’innovation dédié aux expérimentations pluridisciplinaires. Un espace qui veut développer les échanges via des workshops et des rencontres.

 

Depuis juillet 2017, son projet « Designer’s Table » accueille des hôtes dans son atelier et teste de nouveaux concepts autour du design et de la convivialité. Il s’agit d’expérimenter avec le designer, dans un cadre convivial, les interactions entre le repas, les objets dessinés et ses utilisateurs et de recueillir les impressions des convives à chaud.

 

Si Raphaël s’est lancé dans le design d’objets liés à la nourriture, c’est grâce au Bocuse d’or et au mandat de l’Hôtel de ville de Crissier qui lui a fait (re)découvrir l’amour de la gastronomie de pointe. ” Cela m’a donné l’envie de raconter une histoire grâce aux supports de nourriture” explique t’il.  Au-delà du simple fait de dessiner de la vaisselle, c’est tout une expérience qu’il faut mettre en place. Les gens ne veulent plus simplement s’asseoir dans un restaurant et bien manger, ils veulent vivre un moment unique, hors du commun, expérimenter de nouvelles sensations, vivre une expérience exceptionnelle. C’est ce que nous essayons de faire avec nos Designer’s Table”.

 

 

Tanja Grandits, exploratrice de saveurs

 

 


  • Chez Tanja Grandits


  • Chez Tanja Grandits


  • Chez Tanja Grandits

Première femme à avoir reçu le titre très convoité de « Cuisinier de l’année » en 2014, Tanja Grandits cultive une cuisine raffinée, légère, aromatique et très personnelle dans son Restaurant Stucki à Bâle, doté de deux étoiles. La cheffe étoilée attache beaucoup d’importance aux ingrédients frais qu’elle magnifie à travers ses plats. Elle aime cueillir elle-même des herbes et des épices dans son potager. Créer des accords, des compositions spéciales, obtenir des goûts particuliers, cuisiner à ma manière et partager tout cela avec les autres.

 

La cuisine est avant tout selon Tanja une manière de partager. “Pour moi, tant qu’on prend du plaisir à manger, à cuisiner, cela ne peut que faire du bien, quoi qu’on mange, tant que c’est frais et fait avec amour”.

 

 

Gilles Wannaz, poète de la vigne

 


  • Chez Gilles Wannaz


  • Chez Gilles Wannaz


  • Chez Gilles Wannaz

Gilles Wannaz est bien plus qu’un vigneron. Poète, metteur en scène culinaire, cuisinier, l’homme se remet constamment en jeu dans son domaine de Chenaux au coeur de Lavaux. Adepte depuis quinze ans de viticulture biodynamique, il ne cesse d’explorer et de créer de nouveaux produits dérivés. 

 

Outre son vin biodynamique, il a ainsi développé une « épicerie de la vigne » qui décline de savoureuses recettes, comme un saucisson cuit au marc de raisin biodynamique et une succulente raisinée. Il explique ainsi “Je me suis intéressé à toutes les autres parties de la vigne. Je suis devenu un cuisinier de la vigne. Je travaille les bourgeons pour faire du thé, je fais aussi du poivre de vigne aux pépins de raisin torréfiés et des pickles en bourgeons de vigne pour l’apéro ; je cuisine même le sarment de vigne(rameau vert). J’utilise toutes les parties de la vigne en récupérant les « restes » et j’essaie à chaque étape de trouver un nouveau produit. Rien ne se perd, tout se recycle”.

 

RETROUVEZ L’ARTICLE AU COMPLET DANS LE MAGAZINE ESPACES CONTEMPORAINS N°1/2019

 



TAGS :
Partager cet article