46 galeries de design historique ou contemporain de collection sont réunies à Bâle. Un très bon millésime qui réserve quelques surprises comme de l’Art Nouveau sur le stand de Robert Zehil Gallery ou la présence pour la première fois d’une galerie sud américaine, Mercado Moderno de Rio de Janeiro. Remarquable aussi est la présence helvétique cette année grâce à la galerie belge Maniera qui a invité les architectes Christ & Gantenbein, auteurs de l’extension récente du Kunstmuseum de Bâle et du Landesmuseum de Zurich. Est ainsi présentée sur le stand de la galerie bruxelloise la première collection de mobilier des architectes suisses aux côtés des cubes en bois et plexi des postmodernistes octogénaires helvétiques Trix et Robert Haussmann 

Mais cette édition est surtout marquée par l’omniprésence d’Ettore Sottsass. Plusieurs galeries célèbrent le grand designer italien qui aurait eu 100 ans en 2017. La galerie newyorkaise Friedman Benda en particulier déploie une impressionnante série d’œuvres de Sottsass dont une magnifique collection de pièces en verre, ainsi qu’une série de cabinets en bois précieux qui s’érigent sur le stand comme des totems.

Chez Giustini / Stagetti Galleria O. Roma, on peut découvrir une pièce exceptionnelle du maestro, un meuble-tour qui du sol au plafond offre quatre faces de tiroirs, étagères, colonnes et placards. Plus qu’un meuble, un autel, un temple de couleurs et de bois précieux, mais qui n’est déjà plus à vendre ! En effet, il vient d’être acquis par le Metropolitan Museum de New York qui inaugure en juillet une grande rétrospective de l’un des plus grands auteurs du design italien du XXe siècle. 

Jusqu'au 18 juin 2017. Plus d'infos ici.

 

Design / 16 Juin 2017

Texte: Patricia Lunghi

publicité